Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Comment trouver un emploi à temps partiel ?

Vous souhaitez compléter vos revenus ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

C’était le cas jusqu’ici, mais désormais le travail à temps partiel n’est plus synonyme de précarité. Il est même devenu un véritable choix pour un certain équilibre de vie. Ainsi, avant de se lancer dans une recherche de ce type de format d’emploi, il est pertinent de connaître certaines stratégies pertinentes.

Les secteurs classiques : commerce, restauration, services à la personne

Le recours au temps partiel est très courant dans trois secteurs, vers lesquels des profils avec des impératifs familiaux, cherchant à reprendre progressivement une activité, ou encore étudiants, se dirigeront. On parle précisément du service à domicile, du commerce, et de la restauration.

A noter que ces secteurs ne sont pas propices à la négociation car les conditions seront directement précisées dans l’annonce.

Les petites entreprises disposées à partager leurs salariés

En dehors des secteurs évoqués précédemment, la recherche de temps partiel est moins aisée. Pour pallier à cela, il faut s’intéresser à une tendance du moment qui révèle que beaucoup de petites et moyennes entreprises cherchent ou s’intéressent à des profils à temps partiel car elles n’ont pas obligatoirement le budget pour des profils à temps plein. Par exemple, une PME peut avoir besoin d’un comptable mais uniquement pour quelques heures hebdomadaires.

Cela ouvre le champ à pas mal d’opportunités. Et dans le cas où le candidat cherche à augmenter son temps de travail par la suite, cela lui laisse la souplesse et la flexibilité de candidater auprès d’une seconde voire d’une troisième structure.

Être en mesure de négocier 3 ou 4/5e

La recherche d’un temps partiel est de moins en moins associée à la notion de précarité, car cela se fait de plus en plus dans le cadre d’une recherche de flexibilité. Dans ces situations-là, l’enjeu est de réussir à convaincre les employeurs d’accorder un 3 ou 4/5.

Sur ce point, il est pertinent de noter que cela est de plus en plus évoqué lors des négociations en entretien de recrutement. Pas mal d’entreprises recrute au final un candidat à temps partiel alors qu’à la base, elles recherchaient des profils à temps plein. Les mœurs et l’image de cette situation ont pas mal évolué au cours des dernières années car souvent, les salariés à temps partiels sont plus efficients car leur temps effectif de travail hebdomadaire est compté.

Ne pas hésiter à s’intéresser au statut d’indépendant

Pour finir, il reste l’option d’être totalement maître de son temps et de bénéficier d’une certaine autonomie. Le but n’est pas obligatoirement de monter sa propre entreprise, il y a certaines alternatives relativement pertinentes comme le statut intermédiaire de téléprospecteur indépendant ou encore vendeur à domicile. Ce sont des secteurs qui n’arrêtent pas de recruter, et qui dessinent 3 profils de candidats : ceux qui évoluent entre plusieurs activités, ceux qui qui cherchent un complément de revenus, et ceux qui cherchent à en vivre et à faire carrière.

Donnez votre avis sur ce contenu :