Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)
argumentaire téléprospection

La téléprospection

Une technique de vente à adopter pour réussir.

Créer un compte

Découvrir nos formules

Vous êtes à la recherche d'une technique de vente performante et reconnue ? Rejoignez dès aujourd'hui JobPhoning et sous-traitez votre téléprospection à des professionnels indépendants.

Vous choisissez librement les téléprospecteurs avec qui vous travaillez et vous les payez uniquement au résultat en écoutant puis en validant les appels qui ont abouti à l'objectif de la mission. Si vous recherchez une solution pour externaliser et gérer votre téléprospection, notre place de marché composée de plus de 800 indépendants répond à l'ensemble de vos besoins.

Pour découvrir l'étendue des avantages de notre service, visionnez la vidéo ci-contre et contactez-nous pour de plus amples informations.

La place de marché dédiée à la téléprospection

Expertise : Vous sélectionnez les indépendants avec qui vous travaillez en fonction notamment de leur réputation (les entreprises notent chaque indépendant avec qui elles ont travaillé) et de leur voix.

Qualité : Nous avons développé un système qui enregistre chaque appel effectué par les indépendants. Par conséquent, vous achetez uniquement les prestations que vous validez après les avoir écoutées.

Sécurité : Vous controlez l'avancement de vos missions en temps réel et nous nous occupons de la rédaction des contrats de prestation de services.

Transparence : Vous pouvez négocier en direct avec les téléprospecteurs sans aucun intermédiaire.

Sur-mesure : Nous proposons 4 formules d'abonnement pour répondre aux besoins et au budget de toutes les entreprises.



  • Qu’est-ce que la téléprospection ?

    La téléprospection est une action commerciale qui consiste à contacter directement par téléphone des prospects. L'objectif principal de ces campagnes est de prendre des rendez-vous pour les commerciaux d'une entreprise. Parfois, les téléprospecteurs doivent vendre directement des services par téléphone, dans ce cas, on parle de télévente.

  • La téléprospection est-elle encore d'actualité ?

    Les comportements d’achat sont en mutations permanentes, d’autant plus depuis l’arrivée du web et des nouveaux outils digitaux. Les entreprises doivent s'adapter. Face à ces évolutions de plus en plus rapides, nous pouvons nous demander si les techniques traditionnelles doivent être mises de côté. La réponse est non : il ne faut pas sous-estimer ces méthodes qui ont fait leurs preuves. La téléprospection en fait partie, de par son contact direct et son efficacité, c’est une action commerciale qui a toujours de l’avenir.

  • Comment réussir une campagne de téléprospection ?

    Pour qu'une entreprise réussisse sa campagne de téléprospection, elle doit s'attarder sur 4 points essentiels : Définir une cible qualifiée; Créer un fichier de prospects qualifiés; Rédiger un script d’appel efficace et synthétique; Sélectionner des téléopérateurs compétents et dynamiques.

La prospection téléphonique est aujourd’hui un levier commercial incontournable pour les entreprises, remis au goût du jour par la révolution amenée par le marketing digital et mobile. C’est une activité qui se professionnalise et dont l’objectif premier n’est pas toujours de réaliser une vente en direct, mais plutôt de capter l’attention au sein de votre zone de chalandise et d’établir une relation de confiance avec le prospect (que ce soit dans un cadre BtoC ou BtoB). Il existe différentes techniques (méthode SONCAS notamment) et étapes de vente pour y parvenir, mais la véritable clé d’une téléprospection réussie réside dans une soigneuse préparation de votre argumentaire.

JobPhoning propose une place de marché pour l'externalisation commerciale de vos missions et campagnes de phoning auprès de téléprospecteurs freelance qui travaillent depuis leur domicile. Oubliez les centres d'appels, privilégiez l’emploi d’une solution sur-mesure et payez uniquement au résultat !

Stratégie et préparation, les clés du succès en téléprospection

Décrocher son téléphone et appeler un fichier d’inconnus pour leur proposer un rendez-vous, un produit, ou un service n’est pas un acte facile. La première étape pour y parvenir est de faire sauter certains verrous psychologiques.

Vous devez, tout d’abord, chasser les pensées négatives et les croyances limitantes : peur de bégayer, crainte d’échouer ou de vous faire malmener par un prospect irascible. Au contraire, vous devez vous conditionner positivement afin de transmettre à votre interlocuteur votre enthousiasme et votre motivation.

Les deux méthodes pour parvenir à cette sérénité sont : la parfaite maîtrise de votre sujet et la préparation d’un plan de bataille. L’amateurisme et l’improvisation se ressentent immédiatement au téléphone, plus encore qu’en présentiel où des codes non verbaux entrent en jeu.

Vous devez donc, avant même le premier contact, établir une stratégie. En téléprospection, cette stratégie est toute simple : le client doit toujours être au centre de l’argumentaire. Se renseigner sur lui et sur son entreprise est primordial afin de lui proposer, très vite, des offres en adéquation avec ses besoins réels, car c’est à partir de là que tout commence.

Afin de ne jamais être pris au dépourvu, vous devez préparer un script téléphonique bien construit, dans lequel vous présenterez à votre client l’intérêt de votre proposition, les bénéfices qu’il en retirera, mais aussi la raison pour laquelle il devrait travailler avec vous. En résumé, vous devez très rapidement lui expliquer ce que vous avez de plus que les dizaines d’autres téléprospecteurs qui le contactent mensuellement.

Attention cependant à ne pas lire votre texte. Ce ne doit être qu’un aide-mémoire auquel vous référer. Votre discours doit être fluide et doit pouvoir s’adapter instantanément à la situation pour une négociation sur-mesure.

infographie sur les principaux secteurs d'activité qui utilisent la téléprospection

Vingt secondes pour faire bonne impression

D’expérience, la première impression est souvent la bonne, par conséquence, vous devez soigner ce premier contact. Lorsque vous composez le numéro de téléphone, avant même la première sonnerie, souriez ! Cela peut paraître curieux, mais soyez assuré que votre interlocuteur le ressentira immédiatement. Ensuite, pensez à parler lentement – mais pas trop, tout de même – en maîtrisant le débit et le ton de votre voix et en articulant bien pour être tout à fait audible. Il n’y a rien de plus pénible qu’un correspondant qui avale la moitié de ses mots. N’hésitez pas à vous entraîner devant un miroir ou avec un dictaphone.

En prospection, utilisez que des phrases courtes et impactantes et des expressions positives, évitez de parler un langage trop technique, surtout si vous ne le maîtrisez pas et n’employez pas non plus de vocabulaire familier. Vous devez rester dans le paysage lexical de votre interlocuteur, d’où l’intérêt d’avoir pris quelques renseignements au préalable.

Enfin, et c’est très important, vérifiez que vous vous adressez au bon interlocuteur, celui qui sera décisionnaire dans l’acceptation ou le refus de l’offre. Si ce n’est pas le cas, prétextez une mauvaise redirection du standard et demandez à ce que l’on vous passe la bonne personne.

Le contact est établi ? Il est temps, à présent, de décliner votre argumentaire. Là encore, pas de place à l’hésitation ni à l’amateurisme car vous avez à peine quelques 1 à 2 min pour convaincre. Vous devez passer pour un expert et être à même de répondre à toutes les objections de votre interlocuteur. Pour cela, une seule alternative, vous devez maîtriser totalement votre offre, une offre que vous affinerez, tout au long de la conversation, en posant des questions ouvertes à votre prospect. Cet exercice vous permettra de mieux identifier ses besoins. Vous pourrez ainsi adapter votre discours en temps réel et lui proposer des solutions personnalisées en adéquation avec ses attentes.

Bien sûr, très souvent, vous vous heurterez à des objections plus ou moins fondées. Vous devez pouvoir faire immédiatement des mises au point et fournir des contre-arguments. Pour cela aussi, un travail préparatoire est nécessaire. Notez sur votre script les objections les plus fréquentes et répondez-y par des éléments factuels, preuves à l’appui. Évidemment, vous ne pourrez pas prévoir toutes les questions, mais au fur et à mesure, vous étofferez votre argumentaire.

Enfin, n'oubliez pas qu’il faut parfois savoir s’avouer vaincu. En cas de refus, soyez bon joueur, proposez à votre interlocuteur de le rappeler au cas où ses besoins évolueraient et surtout, laissez une bonne image de vous. Vous retrouverez peut-être un jour cette personne en face de vous et qui sait, cette fois-là pourrait être la bonne.

Ces problématiques pourraient vous intéresser :

Donnez votre avis sur ce contenu :