Nous contacter

28 rue Lormand, 64100 Bayonne contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun : 10h-12h 14h-18h / Mar-Ven : 9h-12h 14h-18h)

Comment créer son entreprise ?

Vous souhaitez développer votre chiffre d'affaires ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

La création d’une entreprise est une aventure qui peut faire peur et susciter de nombreux doutes. Créer une entreprise n’est pas une mince affaire, et le premier pas est toujours le plus difficile à faire. Pour atteindre cet objectif, l’entrepreneur doit faire preuve de persévérance, s’armer de patience, et surtout être créatif et innovant pour bien s’intégrer dans le secteur d’activité auquel il aspire.

Avoir un projet entrepreneurial viable et un business plan

Créer une entreprise implique beaucoup de travail préalable pour assurer la viabilité future du projet. Tout d’abord, il est nécessaire d’avoir une idée claire du produit ou du service que vous souhaitez proposer et vendre. Il faut savoir que les idées novatrices sont la clé de la réussite pour les entrepreneurs. Cependant, seules, les idées ne suffisent pas, par conséquent, vous devez dresser un plan d’entreprise aussi appelé Business Plan, résumant parfaitement l’activité, le marché sur lequel elle sera située, sa concurrence, ainsi que des prévisions économiques qui permettent de mieux jauger la viabilité de l’entreprise. Ce n’est qu’alors que vous pourrez commencer à évaluer la possibilité de créer cette entreprise et d’étudier ses emplacements possibles.

Créer, planifier et tester votre projet

Pour réussir dans le monde des affaires, la création d’une entreprise florissante se définie aujourd’hui comme une startup. Qu’est-ce qui démarque une startup d’une société ordinaire ? Il s’agit d’une entreprise qui a su apporter d’importantes innovations en un temps record. Lors de la création d'une entreprise, l’essentiel est donc d’apporter des solutions à la fois pertinentes, faciles d’accès et performantes pour le domaine qui leur sont destinées. On peut également envisager la création d’une franchise.

Aussi, il faut se décider de la forme sociale que vous voulez adopter pour votre société. S’agit-il d’une entreprise individuelle ou d’une forme sociétaire (SAS ou SARL) ? Une fois que vous avez un projet bien défini en main et que le financement nécessaire à sa réalisation est réuni, vous devez procéder à une étude de marché afin de déterminer les évolutions possibles. Une fois que tout cela est mis au point, vous pouvez maintenant vous occuper de toutes les formalités.

Les démarches administratives relatives à la création d’entreprises

L’immatriculation de l’entreprise à monter auprès du Répertoire national des entreprises (RNE), du Registre du commerce et des sociétés (RCS) et du Centre de formalités des entreprises (CFE) constitue la première démarche. En plus de faire connaître au public l’existence de votre société, l’immatriculation démontre administrativement que votre projet est en train de prendre forme. Puisque toute entreprise est également considérée comme une entité juridique, surtout si elle répond à un concept économique, il est conseillé de se faire accompagner par un professionnel, notamment par un avocat, pour s’assurer du suivi des procédures. De cette manière, vous pouvez aussi être sûr de n’oublier aucune étape. Dans tous les cas, il ne faut pas oublier que s’investir dans le domaine qui nous passionne reste le principal secret de la réussite, quels que soient nos possibilités financières, nos expériences professionnelles ou nos objectifs.

Trouver du financement pour son lancement

Obtenir une ressource financière est essentiel pour être en mesure de démarrer l’activité d’une entreprise. Parfois, il est très difficile d’obtenir le financement nécessaire au démarrage d’une activité. Toutefois, il existe de nombreuses formes de financement qui permettent d’obtenir les ressources nécessaires à la mise en service de l’entreprise. Nombreux sont les organismes de soutien qui accompagnent les entrepreneurs dans leurs projets, en proposant des aides financières telles que le PTZ (prêts à taux zéro). La Chambre de métiers et de l’Artisanat (CMA) et la Chambre de Commerce et de l’Industrie (CCI) peuvent également renseigner l’entrepreneur à ce sujet, lui inculquant les options de financement les plus adaptées à son projet. Il ne faut pas oublier non plus les organismes de crédit tels que les banques, qui proposent des offres particulières pour les entrepreneurs qui souhaitent viabiliser leurs projets.

Reprendre une activité déjà créée

Lorsqu’il s’agit de créer une entreprise, nous nous référons à l’idée de démarrer une entreprise à partir de zéro. De nombreux entrepreneurs apparaissent dans le monde des affaires avec des idées novatrices et surprenantes, et parviennent à se frayer un chemin sur le marché. Cependant, d’autres entrepreneurs recherchent des entreprises rentables avec lesquelles obtenir des avantages, indépendamment de la nouveauté ou de l’originalité de l’idée, comme le fait d'avoir une clientèle d'ores et déjà constituée. Par conséquent, il existe d’autres options pour tirer parti de ces activités déjà lancées, et créer des entreprises intéressantes. Parmi eux, on peut trouver des franchises qui offrent des modèles commerciaux déjà établis en échange de paiements mensuels. Il est également possible d’acheter des entreprises existantes ou d’obtenir des transferts d’entreprises en déclin.

Comment réussir la reprise d’une entreprise ?

Afin de mettre toutes les chances de votre côté lors de la reprise d’une entreprise, il faut s’armer de quelques conseils et se munir de quelques repères. Il est important de bien se préparer pour faire face aux imprévus, optimiser votre chance de réussite et mettre en place un projet sur le long terme. Chaque repreneur doit savoir analyser et décortiquer les moindres détails liés à son dessein. La mise en place d’une stratégie doit aussi être incluse dans le programme, sans oublier la recherche de financement.

Par ailleurs, il ne faut surtout pas hésiter à se faire accompagner. Pour ce faire, vous pouvez notamment contacter un conseiller en fusion-acquisition, avoir recours à l’assistance d’un avocat ou d’un notaire ou prendre contact avec un expert-comptable. Il existe aussi des réseaux qui peuvent vous aider, à l’instar des chambres de commerce et d’industrie.

Les étapes essentielles pour reprendre une entreprise

Une fois que vous vous êtes décidé à réaliser votre rêve d’entrepreneuriat, il est essentiel de suivre quelques étapes. La première chose à faire est de trouver l’entreprise à même de correspondre à votre projet. Mais elle doit être au préalable présidée par la détermination du projet à concrétiser. Une fois cette étape passée, il faut engager les négociations, les déclarations (auprès du CFE, entre autres) et les différentes formalités. Ces dernières peuvent varier en fonction du statut juridique de l’entreprise (microentreprise, EURL, SASU, etc.). Les experts recommandent de porter une attention particulière sur les contrats d’assurance qui sont généralement transférés automatiquement. Il est important de les analyser afin de cerner s’ils couvrent bien l’activité en question, les personnes et les équipements. Une fois que tous ces détails sont bien au point, il ne reste plus qu’à reprendre l’entreprise.

Donnez votre avis sur ce contenu :

Hervé221 - Le 13-12-2018

Merci pour toutes ces informations, je ne connaissais pas le prêt à taux zéro, pour ceux que ça intéresse, j'ai trouvé ce lien : https://www.economie.gouv.fr/particuliers/PTZ-pret-a-taux-zero