Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Comment calculer les frais réels ?

Vous souhaitez développer votre chiffre d'affaires ?

Rejoignez dès aujourd'hui notre place de marché dédiée à la téléprospection qui met en relation téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Pour rappel, les frais réels correspondent aux différentes dépenses réalisées dans le cadre du travail, en utilisant les revenus personnels. On peut aussi parler de “frais professionnels”.

Si vous considérez que dans le cadre de votre activité professionnelle vos frais engagés personnellement dépassent la réduction forfaitaire de 10% de vos revenus annuels, vous pouvez opter pour la déclaration de ces frais réels au sein de votre déclaration de revenus.

Étape 1 : définir les frais à considérer dans le calcul des frais réels

Le calcul doit obligatoirement se baser sur les dépenses faites dans le cadre professionnel. Ces dernières doivent aussi être en lien avec le maintien ou l’augmentation des revenus professionnels.

Ainsi, les seules dépenses admises dans le calcul des frais réels sont les suivantes :

  • Les frais de transports qui concernent les trajets directs entre le domicile et le lieu de travail;
  • Les frais de repas, dans le cas où la distance entre le domicile et le lieu de travail ne permet pas de rentrer chez soi (barème annuel journalier indiqué sur impots.gouv.fr);
  • Les frais de formation s’ils ont été à charge personnelle;
  • Les déplacements effectués dans le cadre professionnel;
  • Les locaux, ainsi que les équipements professionnels.

Il est important de noter que le fait de vouloir déclarer ses frais réels exige une certaine méticulosité tout au long de l’année. Il faut donc impérativement garder tous les justificatifs, non seulement pour s’assurer du calcul exact du montant des frais, mais aussi pour être en mesure de les justifier sur demande de l’administration fiscale.

Étape 2 : évaluer les frais kilométriques

La partie la plus complexe dans le calcul des frais réels concerne les déplacements professionnels. Il faut donc :

  • Prendre l’intégralité du kilométrage si le trajet domicile/travail est en dessous de 40 km;
  • Ne pas prendre en compte les kilométrages effectués au-delà de cette limite de 40 km.

On peut au choix :

  • Déduire les dépenses en proportion du kilométrage effectué dans le cadre du travail;
  • Appliquer le barème des impôts par le biais du simulateur de frais kilométriques mis à disposition.

Étape 3 : reporter le montant final du calcul sur la déclaration de revenus

La dernière étape consiste donc à additionner la totalité des montants TTC des différents frais professionnels, avec le montant des frais kilométriques à prendre en compte, et ainsi les reporter sur la déclaration de revenu au niveau des cases 1AK à 1DK.

Note actuelle du contenu :

0/5 - 0 note(s)

Note que vous attribuez à ce contenu :