Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Comment calculer une marge commerciale ?

Vous souhaitez développer votre chiffre d'affaires ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

La marge commerciale est un des principaux indicateurs de rentabilité d’une entreprise. Cette dernière correspond à une donnée du bilan qui permet de structurer une entreprise en fonction de ses concurrents sur le marché.

Il est donc obligatoire de savoir la calculer, mais aussi de la prévoir dès le début de l’activité afin de réussir à déterminer correctement le prix auquel sera vendu une prestation ou un produit.

Pour résumer, le rôle d’une marge commerciale est de :

  • Fixer les prix de vente;
  • Rester au courant de la rentabilité d’une société;
  • Implémenter une stratégie commerciale;
  • Se placer en fonction de la concurrence;
  • Ne pas faire de la vente à perte, ce qui entraînerait un dépôt de bilan.

Comment bien calculer une marge commerciale pour de la vente pure de marchandises ?

La formule de base est :

Marge commerciale = prix de vente HT de marchandises - coût d’achat HT de ces mêmes marchandises

Le coût d’achat HT est calculé en faisant la somme du coût d’achat de marchandises, des frais de transports, des frais de stockage, des frais d’assurances, des frais de manutentions, etc.

En ce qui concerne les activités faisant appel à des prestations de services

Si l’activité inclue une prestation de service intellectuel, la méthode de calcul de la marge commerciale se détaille de la façon suivante :

Marge commerciale = prix de vente HT de prestations - coût d’achat HT de ces mêmes prestations

Dans ce cas, le coût d’achat se défini en faisant la somme des achats liés à ces prestations et des charges courantes à avancer en permanence. Afin de réaliser ce calcul, il est donc primordial de commencer en définissant le coût d’une journée de travail effectif, en y incluant l’ensemble des charges courantes, ainsi que la rémunération quotidienne. Ensuite, il faut multiplier ce coût quotidien par le nombre de journées nécessaires pour effectuer la prestation en question.

Pour conclure, il est important de retenir que la notion de marge commerciale ne doit pas être confondue avec la notion de bénéfice. Cela principalement parque que contrairement à ce dernier, la marge commerciale intègre également les charges.

De plus, il n’existe pas de marge en vigueur ou idéale, tout dépendra du business model de l’entreprise, du secteur d’activité, mais aussi du positionnement et de l’ambition personnelle de la société.

Donnez votre avis sur ce contenu :