Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Comment faire une étude de cas ?

Vous souhaitez développer votre chiffre d'affaires ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Dans le cadre d’une stratégie de content marketing (marketing de contenu), l’étude de cas est perçue comme un support privilégié, engageant, informatif, mais aussi valorisant pour l’entreprise dans le cadre d’un démarchage de prospect. De plus, elle répond directement à la problématique de ce dernier, tout en le rassurant en lui apportant des éléments tels que des résultats ou des preuves.

En résumé, elle apporte une certaine confiance. De ce fait, comment bien la réaliser afin de tirer profit de ses avantages au maximum ? Voici donc les 4 parties essentielles à respecter pour établir une étude de cas pertinente et efficace :

Le rappel du contexte : qui est le client ?

Dans cette partie, on s’intéresse au “qui” :

  • Qui est le client, quelle société est-elle ?
  • Quel est son secteur de marché ?
  • Quelle est son vécu et son expérience ?
  • Qui est votre interlocuteur ?

Le choix du client à mettre en avant est très important. Il faut sélectionner un client qui est la parfaite représentation de votre buyer persona, afin que le prospect puisse instantanément s’identifier.

Le challenge à résoudre : quelle est la problématique du prospect ?

Ici, il est question de comprendre quelle est la problématique à laquelle vos produits ou services ont dû apporter une réponse. Le but est de raconter l’histoire du défi que le client a pu affronter en faisant appel à vous.

La réponse apportée : votre solution à son problème

Dans cette partie, il faut présenter la réponse que votre société a apportée à la problématique du client. Le but principal est donc de positionner le discours toujours du point de vue du client, en mettant en avant le bénéfice qu’il a ressenti, ainsi que la valeur ajoutée dont il profite désormais.

Les résultats obtenus : les preuves irréfutables de votre succès

Pour cette dernière partie, il faut appuyer votre discours avec les résultats que le client a obtenus grâce à vous. Il faut donc mettre en avant des données chiffrées, des faits mesurables et quantifiables, etc. On peut notamment parler de variables telles que l’augmentation du % du CA, le nombre de clients gagnés, etc.

Tous les chiffres doivent prouver que votre intervention a été efficace.

Donnez votre avis sur ce contenu :