Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Cumuler le statut d'auto-entrepreneur et de salarié

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez dès aujourd'hui notre place de marché dédiée à la téléprospection qui met en relation téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Le cumul du statut de salarié et d’auto entrepreneur est une pratique relativement fréquente chez les salariés souhaitant développer un revenu complémentaire.

Auto entrepreneur en même temps que salarié ?

Depuis la création de l'auto-entreprise, l’objectif a toujours été d’aider les salariés souhaitant se lancer dans le monde de l’entrepreneuriat, et cela en parallèle de leur activité de salarié. Le cumul de ces deux statuts est donc possible, sur la base d’une obligation de loyauté envers son employeur visant à engager le salarié à ne pas créer une certaine concurrence.

Pour faciliter le cumul de ces deux statuts, l’auto entrepreneur et salarié doit avant tout examiner son contrat de travail afin de vérifier si une clause d’exclusivité ou de non-concurrence a été mentionnée.

Il faut notamment retenir qu’une clause d’exclusivité formule clairement l’interdiction au salarié d’exercer toute activité pendant la durée de son contrat. Cependant, l’employeur ne peut pas appliquer cette clause pendant une durée d’un an lors d’une création d’entreprise.

En ce qui concerne la clause de non-concurrence, elle interdit au salarié d’exercer n’importe quelle activité pouvant porter préjudice à l’activité de l’employeur après la rupture du contrat de travail liant ces deux parties.

A noter que l’interdiction d’exercer une activité lucrative dans la vie privée ne concerne pas les agents de la fonction publique si cela se fait sous le statut de l’auto entrepreneur.

Une régulation du salaire ?

La rémunération en tant que salarié n’est en aucun cas impactée par le revenu dégagé par l’activité d’auto entrepreneur. Le salaire est totalement indépendant, ce qui fait que le salarié/auto entrepreneur profite de deux revenus bien séparés.

Deux activités et revenus, quelle imposition ?

En tant qu’à la fois salarié et auto entrepreneur, on cotise à deux niveaux :

  • Le prélèvement de charges sociales sur le revenu de salarié;
  • Le paiement de cotisations sociales calculées sur le chiffre d’affaires d’auto entrepreneur.

Ces deux sources de revenus sont soumises à l’impôt.

Dernier point, lors du cumul de ces deux activités, l’auto entrepreneur et salarié reste avant tout affilié au régime social de salarié en terme d’assurance maladie-maternité. Cela évolue notamment lorsque le revenu d’auto entrepreneur dépasse le revenu en tant que salarié.