Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Comment devenir un bon commercial ?

Presque tout le monde adopte les attitudes d’un bon commercial au quotidien sans s’en rendre compte. À chaque fois que vous arrivez à vendre quelque chose, à convaincre une autre personne à adhérer à un service, c’est que vous pouvez devenir un bon commercial. Arriver à argumenter et motiver les gens est le but. Le cas d'une femme qui entre dans une boutique de vêtement et qui en ressort avec des tonnes de marchandises évoque bien le sujet. Elle n’a pas seulement acheté des marques ou un quelconque article, elle s’est surtout offert les bons services d’un bon vendeur.

Les attitudes d’un commercial sont exemplaires

Être à la disposition de son client de façon souriante, dynamique, courtoise, directive, est primordial. Un bon commercial raisonne surtout sur les besoins et les habitudes de consommation de son potentiel client. L’argumentation sera surtout basée sur ces paramètres et une fois le besoin créé et détecté, la conclusion d’une vente et pourquoi pas de plusieurs ventes se fera d’elle-même. Un bon commercial, en boutique, sur terrain en porte-à-porte ou au téléphone, sait écouter son prospect. Il reformule les attentes et est très attentif aux moindres détails. Le but de la prospection sera de coïncider les besoins et les offres à votre disposition. Les propositions seront les fruits d’une équation calculée à l’avance. Parfois la direction commerciale met déjà des options et des gestes commerciaux à la disposition des vendeurs. Chouchouter son client, à la limite le flatter de façon commerciale est une astuce à employer avec modération.

Faire ressentir à son prospect qu’il est la plus importante des personnes

Faire ressentir à son potentiel client qu’il mérite des traitements exceptionnels font habituellement exploser les ventes. Ne vous étonnez pas que d’autres commerciaux comme vous se fassent des commissions pharaoniques si vous n’êtes pas capable d’enchaîner ces méthodes si évidentes. Pour faire des ventes solides, il faut reconfirmer l’acceptation du prospect. Les Conditions Générales de Ventes ou CGV indiqueront, normalement, le produit ou les conditions du service en question : les modes de paiement acceptés, les délais et régions de livraison, les possibilités de paiement échelonné ou à crédit, et les périodes de garanties ou de rétractations… Vous n’êtes pas obligé d'expliquer tout ce long document à faire signer, mais ces éléments peuvent être des arguments de vente puissants. Maintenant, passez à la pratique, un bon commercial saura improviser ces leçons basiques à sa manière.

Note actuelle du contenu :

0/5 - 0 note(s)

Note que vous attribuez à ce contenu :