Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Comment calculer sa retraite ?

Savoir déterminer le montant de sa retraite devient une priorité pour éviter les mauvaises surprises. Il existe plusieurs paramètres à prendre en compte pour réaliser un calcul exact. La pension de la retraite se calcule selon une formule mathématique à trois éléments. Pour les salariés, le premier élément est la moyenne des 25 meilleures années de salaire de toute la carrière afin d’obtenir un salaire moyen de référence ou SAM (salaire annuel moyen). Ensuite, vous devez prendre en compte le nombre de trimestres que vous avez acquis au cours de votre carrière, qui varie selon l’année de naissance. Par exemple, si vous êtes né en 1952, pour avoir une retraite complète, dite aussi à taux plein, vous devez avoir acquis 164 trimestres au cours de votre carrière. Si tel est le cas, vous obtenez donc une retraite à taux plein, soit un taux égal à 50%. Les trois données que vous multipliez l’une par l’autre : salaire, taux, et nombre de trimestres sont ensuite ramenées à la durée de cotisation obligatoire pour chacun, pour une année donnée. C’est de cette manière que fonctionne la retraite de base.

Que se passe-t-il s’il y a des trimestres manquants  ?

Dans le cas où vous n’avez pas le nombre de trimestres requis, le taux de calcul, appelé taux de liquidation de la retraite, n’est plus de 50 %, mais subit une décote, qui varie en fonction du nombre de trimestres manquants. Dans ce cas, le mieux que vous puissiez faire, si votre santé vous le permet, c’est de continuer à travailler jusqu’à atteindre le taux plein, parce que qui touche une retraite minorée à cause de cette décote touchera une retraite minorée jusqu’au restant de ses jours. Il faut savoir que cette minoration s’applique, mais se répercute également sur les retraites complémentaires. Donc c’est la double peine ! Vous aurez une retraite de base minorée, mais aussi une retraite complémentaire minorée avec une décote plus ou moins importante, selon le nombre de trimestres manquants.

Et qu’en est-il pour les fonctionnaires  ?

Pour les fonctionnaires, le principe est un peu différent. Pour ces derniers, le calcul de leur retraite se base sur le salaire moyen des 6 derniers mois. Mais il faut noter qu’il s’agit du salaire des 6 derniers mois hors prime. Donc, on dit toujours que les fonctionnaires sont privilégiés parce qu’ils touchent une retraite équivalente à 75 % de leur salaire des 6 derniers mois, mais si ce salaire était composé à 50 % de prime, comme c’est le cas dans certaines professions, ce serait 75 % de 50 % du salaire qu’ils vont toucher.

Note actuelle du contenu :

5/5 - 1 note(s)

Note que vous attribuez à ce contenu :

Bernard44 - Le 29-10-2018
5/5

Merci beaucoup pour cet article clair et complet, chanceux ces fonctionnaires !