Nous contacter

28 rue Lormand, 64100 Bayonne contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun : 10h-12h 14h-18h / Mar-Ven : 9h-12h 14h-18h)

Définition de marketplace

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Au cours des dernières années, la définition du terme marketplace (place de marché pour les français), a grandement évolué par rapport à sa définition initiale. Au départ, il définissait les plate-formes web qui avaient pour rôle la mise en relation d’affaires entre acteurs économiques professionnels (B to B), comme c'est le cas lors d'appels d’offres. Pour faire simple, ces sites mettent en relation une offre avec une demande.

Un espace dédié à l'offre et à la demande

A l’origine, une place de marché est un espace virtuel (plateforme e-commerce par exemple), ou réel, qui regroupe au même endroit une multitude d’acheteurs et de fournisseurs. Cette plateforme, parfaitement à l’image des notions d’offre et de demande, sert avant tout à optimiser les processus de sélection et d’achat avec la mise en place d’opérations d’e-procurement (approvisionnement en ligne).

Dans cette situation, une place de marché peut être implémentée par un donneur d’ordre puissant (constructeur automobile, laboratoire pharmaceutique, etc.), par un groupement professionnel, ou encore par une intermédiaire spécialisé.

Du marché des professionnels au marché des particuliers grâce au e-commerce

Cette notion a été ensuite utilisée pour décrire les espaces d’échanges que proposent des grands acteurs du secteur e-commerce à des commerçants partenaires dont la cible se compose de particuliers (B to C). On pense notamment à des sociétés comme Amazon qui proposent désormais à une clientèle professionnelle de profiter de sa structure pour vendre des produits par le biais de sa marketplace, ou même à Uber qui a considérablement apporté sa pierre à la démocratisation de ce type de structure de mise en relation basée sur l’économie de plate-forme.

De ce fait, on se retrouve face à une définition actuelle du terme qui, dans un sens plus global, définit une marketplace comme une plateforme ou support logiciel dont le but central est la mise en relation entre des entités vendeurs et des entités acheteurs, que cela soit des particuliers ou des professionnels.

Le modèle économique des marketplaces

Ces places de marchés agissent selon les mêmes principes de fonctionnement que ceux des rapporteurs d’affaires. Les entités vendeurs intègrent leurs produits au sein de la vaste offre de la marketplace, et ces produits sont ainsi proposés aux clients potentiels qui visitent le site web de cette place de marché. Ensuite, ces derniers passent éventuellement leur commande sur la plate-forme, qui la fait suivre au vendeur, celui-ci prenant ainsi en charge l’exécution concrète de la commande (préparation, emballage, expédition, et service après-vente).

En ce qui concerne sa rémunération pour la mise en relation vendeur - acheteur, la marketplace prend un pourcentage défini au préalable avec le vendeur.

En général, les critères d’une place de marché sont :

  • La place de marché est garante de la bonne entente entre vendeurs et acheteurs ;
  • Le paiement et l’ensemble des transactions se font au sein même de la place de marché ;
  • La place de marche impose une commission sur chaque vente effectuée, pour la plupart d’entre elles.

On peut aussi relever que même si les sites hébergeant des vendeurs profitent de ces commissions, les vendeurs concernés s’y retrouvent également. Le principal avantage étant l’accès à une clientèle potentielle nettement plus important que sur leur propre plateforme de marque. En effet, en procédant ainsi, ces vendeurs profitent du trafic considérable de leur hébergeur, ce qui est un argument non négligeable pour des PME en recherche de notoriété.

JobPhoning propose toute une gamme de services aux entreprises dont une place de marché qui vous permet de sous-traiter votre téléprospection en vous mettant en relation avec des téléprospecteurs sous le statut d'indépendant.