Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)
uberisation du travail

Uberisation de l'économie

Découvrez les avantages de la téléprospection !

Créer un compte

Découvrir nos formules

JobPhoning se positionne comme le Uber de la téléprospection.

Nous mettons en relation de nombreuses entreprises avec des téléprospecteurs indépendants qui travaillent depuis leur domicile. Ces derniers définissent leurs horaires de travail et leurs tarifs tandis que les entreprises sélectionnnent les indépendants qu'ils veulent faire travailler et les payent uniquement quand le résultat correspond intégralement à leurs besoins.



Uberisation de la société

La définition

Le terme « ubérisation » est apparu sur la base du nom d’Uber, société incontournable dans le monde des services de transports automobile. L’ubérisation est un phénomène ainsi qu’un processus qui concerne tous les secteurs d’activités, sans distinction, et qui définit un procédé par lequel un business model se focalise sur les NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) pour entrer en concurrence directe avec les acteurs et usages traditionnels pratiqués dans tous les secteurs d’activités.

Ce business model se base principalement sur la mise en place de plateformes digitales mettant en relation les fournisseurs d’une offre et les demandeurs. Pour aller plus loin, l’ubérisation fait clairement partie du phénomène global de l’économie collaborative et de la digitalisation de l’économie, même si elle se différencie en appliquant un système de prise de commissions financières sur toutes les mises en relation effectués sur la plateforme concernée.

L’économie de plateforme

Plus dans le détail, l’ubérisation est désormais considéré comme un véritable procédé économique qui, par le biais de NTIC, contourne les processus économiques classiques et traditionnels en devenant un intermédiaire. En occupant cette position, l’entreprise « ubérisée » met en relation les consommateurs et les fournisseurs par le biais d’une plateforme digitale (marketplace), disponible en ligne. C’est ce qu’on appelle le principe de l’économie de plateforme.

Ainsi, l’entreprise intermédiaire se rémunère par le prélèvement de commissions sur toutes transactions effectuées en son sein, en commercialisant des espaces publicitaires classiques, ou alors en offrant des services qualitatifs et optionnels payants.

L’ubérisation, les avantages et les inconvénients

Les avantages

Du côté des clients, les services proposées par des plateformes ayant recours au modèle de l’ubérisation sont globalement moins chers que ceux proposés sous le modèle de l’économie traditionnelle.

Du côté des prestataires, l’accès à la demande et la clientèle à exploiter est bien plus facilité. Cela permet notamment de gagner du temps pour diversifier les activités, ou encore apporter davantage d’autonomie et de souplesse à l’activité principale.

Les inconvénients

Cependant, en ce qui concerne les acteurs professionnels qui ne sont pas directement des acteurs majeurs de leurs activités et qui exercent leur profession sous le statut d’auto-entrepreneur par exemple, cela peut entraîner davantage de précarité si jamais la plateforme n’est pas suffisamment performante et optimisée.

Les défis économiques

L’une des conséquences majeures du processus d’ubérisation, et notamment du fait qu’il impacte la quasi-totalité des secteurs d’activités, est le fait qu’il provoque des mutations et bouleversements considérables sur la société économique actuelle. Et cela autant sur un horizon court terme que long terme.

Ainsi, les secteurs d’activités impactés se retrouvent à être de plus en plus individualisés et séparés. Il est donc particulièrement fréquent de constater plusieurs activités professionnelles exercées en même temps par le même prestataire, ou encore de constater certains mélanges et synergies sur des activités incluant à la fois du salariat et du travail indépendant.

Face à ce type de mutations, les institutions et cadres sociaux et juridiques doivent sans cesse innover et se réinventer avec de s’adapter à ce business model en constante évolution.

Ces problématiques pourraient vous intéresser :

Donnez votre avis sur ce contenu :