Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Matrice d'Ansoff

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

La matrice d’Ansoff est un outil dédié à la définition de stratégie de croissance, évoqué pour la première fois dans la Harvard Business Review de 1957. Elle fut notamment intégrée à l’article “Strategies for diversification”. Cette matrice reste encore beaucoup utilisée aujourd’hui, notamment de le cadre d’une construction de stratégie de croissance.

Par le biais d’un diagnostic spécifique et adapté, elle offre une multitude de choix stratégiques afin d’atteindre les objectifs de croissance. Elle se décompose en 4 catégories principales :

La stratégie de pénétration de marché

Dans ce cas précis, il s’agit de traiter les produits existants, vendus à des clients eux aussi existants. Cela résulte de la volonté d’augmenter les recettes en mettant en place des stratégies de promotions produits ou par exemple, en repositionnant une marque pour lui donner un nouvel élan. Il faut donc retenir que dans ce cas là, il n’y a aucune modification sur les produits, ni de recherche de nouveaux clients.

La stratégie de développement de marché

Ici, il est question de se pencher sur une gamme de produits existants à implanter sur un nouveau marché. On note donc que les produits sont identiques, mais sont positionnés de sorte à être vendus à une nouvelle cible. On peut citer comme exemple de stratégie de développement de marché le fait d’exporter ou mettre en vente une offre existante dans une nouvelle région ou un nouveau pays.

La stratégie de développement de produit

Pour cette stratégie, c’est l’inverse de la précédente. Le marché est déjà existant, mais les produits à lancer sont nouveaux. Il s’agit donc d’innover et de développer de nouveaux produits afin de remplacer les existants. Ensuite, ces produits sont commercialisés aussi auprès de la clientèle existante. On peut notamment prendre l’exemple du secteur automobile, où les modèles existants sont remplacés ou mis à jour par des nouveaux, cela auprès d’une clientèle déjà présente.

Cette stratégie recommande aussi l’association avec la matrice BCG dans le cadre d’un développement de nouveau produit afin d’en analyser le potentiel de croissance.

La stratégie de diversification

Ici, il s’agit de commercialiser de nouveaux produits à de nouveaux clients. On constate deux types de diversification : une apparentée, et une non apparentée. Pour la première, il s’agit de rester sur un marché familier (par exemple, un fabricant d’écran télé peut se diversifier dans la fabrication d’home cinema). Concernant la diversification non apparentée, elle se met en place sur un marché où il n’y a aucune expérience ni de moyens de productions (par exemple, un fabricant de meuble se lançant dans l’agroalimentaire).