Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Etude quantitative

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Quand on évoque la notion d’étude quantitative, on fait directement référence aux études sous formats de questionnaires que l’on envoie à un échantillon ou panel représentatif de la population. Ces études on le même but que les panels, soit de définir et d’étudier les comportements de cette partie de la population.

Quel objectif ?

L’objectif principal de ce type d’étude est faciliter et de permettre la récolte de données, peut importe son sujet, que cela concerne la satisfaction client, la fréquentation d’une boutique ou d’un site web, d’audience, ou bien de perception d’une image de marque ou d’un message produit.

Dans quel contexte ?

Quand on se concentre sur le domaine de la communication, les études quantitatives apparaissent souvent pour effectuer des relevés de mémorisation, de reconnaissance, d’incitation, ou encore d’attribution, mais aussi pour effectuer des relevés d’audience.

On peut également noter que des études quantitatives peuvent se faire dans le cadre d’enquêtes de satisfaction répétées sur un échantillon de la population constant (panel). Cela permet de fournir, dans une certaine régularité, des informations et données de qualité, dotées d’une précision accrue par rapport aux informations récoltées lors d’études ponctuelles.

A noter que lors d’une recherche de données moins précise, on peut utiliser des baromètres (même régularité que les panels, mais cette fois-ci en changeant l’échantillon d’individus sollicités).

Les étapes pour mettre en place une étude qualitative

Il faut retenir que certaines règles de bases doivent être suivies à la lettre pour structurer les questionnaires envoyés aux sondés :

  • Rédiger une introduction, puis juste après cette dernière, incorporer une question filtre pour être certain que la personne qui s’apprête à répondre fait bien partie de l’échantillon de population sélectionné pour l’étude;
  • Faire appel à la technique dite de “l’entonnoir”, en débutant par des questions générales et faciles, puis petit à petit, poser des questions demandant de plus en plus de précision;
  • Répartir la totalité des questions en plusieurs groupes, basés sur les différentes thématiques à traiter;
  • Placer en fin de questionnaire les questions délicates, demandant un effort d’acceptation plus conséquent de la part des interrogés.