Définition de Trafic organique

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

Le trafic organique mesure les visites d’un site web à partir d’un moteur de recherche qui ont été gagnées naturellement, et non payées par la publicité.

Les visiteurs qui sont classés dans la catégorie « organique » entrent sur votre site web après avoir effectué une recherche sur le web avec un moteur de recherche comme Google ou Bing.

Ainsi, le mot « organique » signifie simplement que c’est via un moteur de recherche, mais exclut les annonces de recherche payantes. Le mot « organique » est couramment utilisé dans les outils d’analyse web comme Google Analytics pour désigner le trafic régulier non rémunéré provenant d’un moteur de recherche.

A noter que la notion de développement de trafic organique est clairement une des bases fondatrices de toute stratégie marketing et notamment d’inbound marketing.

Recherche organique vs. recherche payante

La recherche organique consiste à entrer un terme de recherche dans un moteur de recherche comme Google ou Bing. Les résultats de la recherche organique apparaissent sous la forme d’une liste de liens vers des pages web et sont basés sur la pertinence des termes de recherche, mais excluent les annonces.

Dans le même temps, les résultats de recherche non organique incluent les annonces de recherche payantes. La meilleure façon de distinguer les résultats de recherche organique des résultats de recherche payants est la petite étiquette « Ad » à côté des annonces payantes.

Dans certains cas, les résultats de la recherche organique incluent également d’autres types de résultats, tels que des images, des vidéos, des cartes et autres.

Trafic organique et autres sources de trafic

Dans Google Analytics et d’autres outils d’analyse du web, le trafic est classé en plusieurs groupes :

– Organique : trafic provenant des moteurs de recherche qui exclut les annonces payantes ;

– Payant : trafic des moteurs de recherche qui provient des clics sur les annonces payantes. La plus grande plateforme d’annonces payantes est Google Ads ;

– Direct : visites qui sont arrivées directement sur le site web, et non par l’intermédiaire d’un moteur de recherche ou d’un lien ;

– Social : visites provenant de réseaux sociaux, tels que Facebook, Instagram ou Twitter ;

– Référencement : visiteurs qui ont cliqué sur un lien d’un autre site pour se rendre sur votre site ;

– Courriel : si vous faites du marketing par courriel, vous pouvez marquer vos liens de manière à ce que le trafic soit étiqueté comme « Email » dans Google Analytics.