Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Définition de marge brute

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

La marge brute est une donnée comptable sur une entreprise qui est précisément le résultat de l’opération : marge brute = prix de vente HT – prix d’achat HT.

La marge brute est également connue sous l’expression marge commerciale.

C’est une donnée particulièrement importante pour une entreprise commerciale. A noter que pour une entreprise de production, il faut également comptabiliser les frais de gestion commerciale en plus du prix d’achat. Le résultat est ce que l’on appelle la marge nette.

Qu’est-ce que le taux de marge et la marge nette ?

On confond souvent marge brute et taux de marge. Cependant, la différence est simple à identifier. Un taux de marge est un taux, soit un pourcentage, alors que la marge est directement une valeur en euros.

Le taux de marge se calcule de la façon suivante : Taux de marge = marge brute/coût d’achat x 100

C'est un très bon indicateur pour comparer l’activité d’une entreprise à celles des concurrents. On peut notamment relever qu’il est possible de solliciter les chambres du commerce et de l’industrie afin d’obtenir les taux de marge moyens des entreprises du même secteur.

En ce qui concerne la marge nette, celle-ci permet d’identifier la somme restante une fois toutes les charges soldées. Elle se calcule de la façon suivante : Marge nette = marge brute - frais de gestion commerciale

Quelle est le rôle de ces indicateurs ?

La marge brute joue le rôle de base de calcul pour d’autres indicateurs d’activité, plus pertinents, qui peuvent vous aider à vendre davantage vos services ou vos produits. Cependant, si on prend un produit vendu à un prix bas, demandant peu de frais, et vendu en volume, la marge brute devient alors une donnée pertinente. Elle permet notamment de se poser des questions du type : jusqu’à quelle valeur peut faire monter la marge brute sans franchir la barrière du prix psychologique trop élevé ?