Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Comment parler de son handicap lors d'un entretien d'embauche ?

Vous souhaitez compléter vos revenus ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Devoir parler de son handicap face à un recruteur n’est pas forcément chose aisée. Les questions principales sont comment en parler, et surtout quand ? Du côté des professionnels interrogés, le conseil le plus pertinent est de rassurer un recruteur en mettant les compétences au cœur de l’entretien car c’est la clé du succès.

Anticiper face aux recruteurs

Première problématique à intégrer lors d’un entretien : le recruteur ne maîtrise pas le sujet. Étant donné qu’il est plus facile pour la personne concernée d’en parler, mieux vaut aborder le sujet soi-même. A noter qu’en ce qui concerne les handicaps non visibles, tout dépendra de la nature de l’entretien et notamment de l’aptitude de la personne à en discuter, même s’il ne faut pas oublier que les notions de transparence et de confiance sont des points particulièrement importants en entreprises. Ainsi, pour aborder ce sujet habilement, il ne faut pas hésiter à évoquer les expériences précédentes au cours desquelles on a pu profiter d’un aménagement de poste.

Mettre en avant ses compétences

En résumé, le principal point qui concerne un employeur ce sont les tâches que le salarié est en mesure d’assumer ou non. Par exemple, dans le cadre d’un poste administratif, cela peut concerner la capacité à porter des charges. Point important, à retenir, à aucun moment de l’entretien le sujet principal ne devra être le handicap. Il faut donc garder en tête qu’il est surtout important de préciser comment le potentiel professionnel du candidat peut s’exprimer pleinement, en parlant notamment de l’aménagement de poste éventuel.

Être positif dans la présentation des faits

Un recruteur juge les compétences et la personnalité au cours d’un entretien. De ce fait, un candidat qui voit son handicap comme une contrainte ne renverra pas une bonne image. Ainsi, l’un des facteurs clé de succès qui amènera le recruteur à juger positivement une candidature sera de mentionner et évoquer les différents points sensibles dans un axe positif. En résumé, il faut sortir de l’habitude de parler d’un handicap comme une limitation ou une restriction.

En conclusion, pour finir de convaincre un recruteur, il ne faut pas oublier de préciser que les différents aménagements de postes éventuels peuvent être pris en charge financièrement par des structures telles que l'Agefiph ou Cap emploi.

Note actuelle du contenu :

0/5 - 0 note(s)

Note que vous attribuez à ce contenu :