Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Quel métier faire quand on est handicapé ?

Vous souhaitez compléter vos revenus ?

Rejoignez dès aujourd'hui notre place de marché dédiée à la téléprospection qui met en relation téléprospecteurs à domicile et entreprises !

C’est une vérité difficilement contestable, l’accessibilité à un poste dépend directement de la capacité du salarié à mener à bien les tâches demandées. Pourtant, la loi atteste bien du fait qu’un handicap ne peut pas être un frein à l’accession à un poste. Même si certains métiers particulièrement techniques, comme pilote de ligne, exigent des hautes performances physiques et sensorielles qui font que certains profils ne peuvent pas se positionner.

De ce fait, avant de se lancer dans une recherche d’emploi, il est important de comprendre tous les dispositifs légaux en place dans notre pays.

Des cadres professionnels particuliers

Certaines structures sont réservées aux travailleurs handicapés, et proposent ainsi des emplois adaptés. Par exemple, les ESAT (établissements et services d’aide par le travail) sont dédiés à cette mission et à l’insertion des plus de 20 ans en mesure de justifier d’une capacité de travail d’au moins un tiers d’un travailleur valide.

De leur côté, les entreprises adaptées s’engagent à employer à minima 80% de personnes en situation de handicap. De plus, les CDTD (centre de distribution de travail à domicile) offrent du travail à domicile.

Des contrats aidés

Etant donné que le travail est un sujet particulièrement sensible pour les personnes en situation de handicap, l’Etat français à mise en place une batterie de contrats spécifiques pour développer l’embauche de travailleurs handicapés. En premier lieu, on peut évoquer le CUI (Contrat unique d’insertion) qui offre une formation assortie d’une aide financière à l’entreprise afin de correctement accompagner son employé. A noter que ce type de contrat existe à la fois pour le secteur marchand (CIE) et non marchand (CAE).

En parallèle, on peut notamment évoquer le contrat d’apprentissage aménagé qui de son côté assure aux moins de 25 ans une formation au métier par le biais d’une période d’apprentissage de trois années. Cette phase de formation est dispensée dans n’importe quelle structure adaptée mais il est tout de même possible de faire des aménagements en fonction des difficultés posées par le handicape du jeune concerné.

Les secteurs qui emploient le plus de travailleurs handicapés

A ce jour, il n’existe pas de secteur de marché spécifiquement adapté ou réservé aux travailleurs handicapés, afin d’éviter la discrimination. Cependant, les chiffres révèlent que certains secteurs sont relativement appréciés par cette catégorie d’employés.

On constate notamment qu’ils auront tendances à se diriger plus facilement vers des métiers peu ou non qualifiés, ainsi que vers des métiers manuels.

Le domaine du service propose aussi une multitude de postes en France, et à destination des personnes en situation de handicap. On pense notamment au secteur de la vente, et de l’accueil / secrétariat. Le secteur du commerce ne cesse d’être un domaine dynamique proposant constamment de nouveaux postes.

Du côté des postes nécessitant davantage de qualification, il existe de nombreuses opportunités dans les secteurs de la banque, la direction de structures, privées ou publiques. En plus de ces derniers, le domaine de l’administratif recrute un bon nombre de professionnels en situation de handicap, majoritairement des gestionnaires ou des conseillers.

Note actuelle du contenu :

0/5 - 0 note(s)

Note que vous attribuez à ce contenu :