Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Comment être déclaré inapte au travail ?

Vous souhaitez compléter vos revenus ?

Rejoignez dès aujourd'hui notre place de marché dédiée à la téléprospection qui met en relation téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Pour rappel, la procédure de licenciement pour inaptitude a subi quelques modifications et mises à jour en janvier 2017. Mise à part quelques spécificités, elle est identique pour un contexte d’origine professionnelle ou non. De plus, la contestation de l’avis d’inaptitude est désormais sous la responsabilité des prud’hommes.

Une clarification de l’inaptitude par le médecin du travail

2 examens médicaux ne sont plus exigés

Comme c’était le cas avant le 1er janvier 2017, le déclenchement de l’obligation pour l’employeur de lancer une recherche de reclassement (et le cas échéant, un une procédure de licenciement) est provoquée suite à la délivrance d’un avis d’inaptitude par la médecine du travail. La principale mise à jour est que désormais, la délivrance de cet avis est plus encadré, et surtout ne demande plus d’être confirmée avec un double avis suite à la nécessité de passer une deuxième visite 2 semaines après la première.

En résumé, désormais un seul examen de constat suffit, et le deuxième examen n’est plus le principe mais un cas d’exception.

Obligation d’avoir réalisé 4 actions au préalable

En plus de l’examen, le médecin du travail ne délivrer un avis d’inaptitude qu’après la réalisation de 4 actions :

  • Avoir réalisé au moins un examen médical, le cas échéant, des examens complémentaires, permettant un échange sur les mesures d’aménagement, d’adaptation ou de mutation de poste ou la nécessité de proposer un changement de poste (échange portant sur l’avis et les propositions à adresser à l'employeur);
  • Avoir réalisé une étude de poste;
  • Avoir réalisé une étude des conditions de travail dans la société et indiqué la date à d’actualisation de la fiche d’entreprise;
  • Avoir échangé avec l’employeur (échange destiné à permettre à l’employeur de faire valoir ses observations sur les avis et propositions que la médecine du travail compte adresser).

Ainsi, un employé est déclaré inapte si, suite à ces 4 actions, le médecin du travail constate qu’aucune mesure d’aménagement, d’adaptation ou de transformation du poste de travail occupé n’est envisageable ou peut être mise en place, et notamment que l’état de santé de l’employé impose un changement de poste.

Note actuelle du contenu :

0/5 - 0 note(s)

Note que vous attribuez à ce contenu :