Nous contacter

28 rue Lormand, 64100 Bayonne contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun : 10h-12h 14h-18h / Mar-Ven : 9h-12h 14h-18h)

Définition d'étude qualitative

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Le principal objectif d’une étude qualitative est d’examiner les multiples paramètres qui ne sont pas directement quantifiables. Pour cela, on interroge souvent un nombre plus restreint de personnes (contrairement à une étude quantitative) afin d’assimiler aux mieux leurs habitudes d’achats ou encore leurs comportements général une fois confronté à l’offre que l'on veut commercialiser.

Il existe une multitude d'études quantitatives, voici les deux principales :

Les entretiens face à face

Ils consistent à interroger individuellement des clients ou cibles potentiels, afin de discerner leurs habitudes, leurs comportements d'achat, et leurs perceptions vis-à-vis de la problématique définie.

A notre qu’il faut avoir préparé au préalable un questionnaire. Et notamment organiser de façon précise tout le déroulé de l'entretien. Ce type d’action est une opportunité considérable pour rentrer en détail dans les thématiques liées au projet, et aussi de rebondir sur les aspects qui semblent le plus pertinent pour l’entreprise.

La réunion de groupe

Cette méthode consiste à interroger un groupe de personnes, habituellement entre 4 et 8 participants. Tout comme pour l'entretien en face à face, le déroulement de la séance et les thèmes abordés doivent avoir été définis au préalable. Tout en gardant en tête les objectifs de l’entreprise vis-à-vis du produit à commercialiser.

Le principal avantage de cette méthode est que les individus présents vont avoir l’occasion d’interagir entre eux, en exprimant leurs avis et en confrontant leurs idées. Avec ce type d'étude on obtient naturellement des informations différentes à celles obtenues précédemment.

 

Quelques exemples de thématiques à traiter dans ces deux cas

On peut par exemple demander des avis sur les couleurs et la sémantique qui définit une identité de marque. Notamment dans le but de vérifier si les couleurs utilisées vont bel et bien correspondre aux valeurs à véhiculer.

On peut aussi également tester des choses plus concrètes telles que des versions bêta de produits, des échantillons, ou autres.

Plus globalement, ce type d’approche permet à une entreprise de vérifier si son offre ou son activité est en adéquation avec un marché ou un consommateur cible, en amont d’une commercialisation ou implantation d’activité.

Analyser les insights consommateurs

Pour se rendre compte des résultats de l'étude qualitative, il faut savoir prendre du recul et tirer des conclusions sur les différentes opinions et avis émis par le consommateur. On appelle ces opinions des insights du consommateur.

Dans sa définition la plus globale, le terme d'insight consommateur est régulièrement utilisé afin de qualifier la démarche marketing basée sur des études qualitatives et des études de tendances qui ont pour but d’étudier et d’analyser les motivations, les attentes, ainsi que les expériences de plusieurs consommateurs d’un seul et même produit.

Ainsi, en toute logique, les résultats obtenus suite à l’étude d’insight consommateurs peuvent être le support du lancement d’une nouvelle offre produit et/ou service, du développement d’argumentaires commerciaux, ou bien le support d’adaptation ou de développement d’un produit existant, que ce soit au niveau de son packaging, de son message publicitaire, etc.

Dans sa définition la plus stricte, un insight consommateur correspond à une opinion, un avis, un comportement ou alors une attente dominante, ancré et isolé chez les différents consommateurs d’une offre définie, qui sert notamment à orienter les discours publicitaires ainsi que la politique de commercialisation. Dans le contexte de cette définition plus stricte, un insight consommateur est souvent l’élément qui est « chassé » par le planneur stratégique d’une campagne de publicité.

Même si de base les insights consommateurs étaient majoritairement issus des résultats d’études marketing, les dispositifs de social listening désormais régulièrement utilisés sont de plus en plus utilisés afin d’isoler et d’étudier les insights consommateurs en ayant recours au contenu des médias sociaux et avis clients publiés sur les multiples plateformes digitales existantes.