Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Croissance interne

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez dès aujourd'hui notre place de marché dédiée à la téléprospection qui met en relation téléprospecteurs à domicile et entreprises !

La croissance interne a pour principal effet l’accroissement des moyens de distribution, de production, et de recherche, cela grâce aux ressources internes d’une société.

En résumé, une croissance interne, aussi appelée croissance organique, se base sur une stratégie de développement en autonomie, et se quantifie par une augmentation de la clientèle ou bien par une hausse du panier moyen des clients.

Les avantages d’une croissance interne

Le fait de choisir une stratégie de croissance interne amène plusieurs avantages qu’il est pertinent de comparer avec les avantages d’une stratégie de croissance externe.

Pour sa part, la croissance organique est plus stable et moins complexe. De plus, elle représente moins de risque, grâce à son faible appétit en investissements. De plus, sur du long terme, ces investissements garantissent le maintien du développement commercial de l’entreprise, ainsi que la création de bénéfices car ils restent cohérents avec ses fondements.

De plus, la croissance interne est bien moins gourmande en adaptabilité en terme d’effectifs, ces derniers n’ayant à affronter qu’une potentielle évolution de l’activité, au lieu du changement considérable que peut représenter la croissance externe (expansion géographique, création de filiale, développement de nouvelles compétences, etc).

A noter que ce type de croissance est un levier relativement pertinent lorsqu’une entreprise souhaiter stimuler et rassembler son effectif autour de nouveaux défis, tout en mettant en avant de nouvelles perspectives professionnelles envisageables par les employés.

Les inconvénients d’une croissance interne

Au sein d’un environnement de marché instable, ce type de croissance est à envisager avec une certaine réflexion, car elle à ses propres limites. Il s’agit d’un processus de croissance long, au sein duquel il est complexe d’obtenir des résultats à court terme, ce qui peut mettre en péril la confiance initiale dans cette stratégie, et ainsi aboutir à une remise en question globale relativement nocive pour l’entreprise.

Au-delà de ça, la mise en place d’une croissance interne renforce considérablement une stratégie de spécialisation. Ce qui à moyen terme peut mettre en péril la santé de l’entreprise si jamais le marché dans lequel elle est positionnée évolue.

Enfin, au sein de certains marchés spécifiques, la taille d’une entreprise peut éventuellement constituer un facteur clé de succès. A cause de cela, certaines sociétés ne peuvent pas se limiter à une simple croissance interne, et doivent se diriger vers la stratégie opposé, la croissance externe.