Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Mandat de vente

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Le mandat de vente est un document que tout individu opérant l’immobilier doit connaître. Il est le point de départ obligatoire pour toute procédure de vente immobilière. A noter que ce document concerne autant la vente que la location, ou même la location-gestion ou le viager.

Par définition, il s’agit d’un écrit contractuel signé entre une partie vendeur, et une partie agent commercial spécialisé dans l’immobilier. Il autorise ce dernier à lancer la mise en vente et la négociation d’un bien. Ainsi, une fois en possession de ce document, l’agent sera en mesure de débuter les recherches d’un potentiel acquéreur afin d’organiser des visites du bien vente.

Pour information, on relève plusieurs types de mandat. Le principe de base reste le même dans chaque, seule diffère la notion d’exclusivité :

Le mandat simple : il s’agit d’un mandat permettant à plusieurs agents de prendre en charge la mise en vente d’un même bien immobilier, en même temps. Dans ce cas-là, le vendeur a toujours la liberté de vendre le bien par lui-même.

Le mandat exclusif : comme son nom l’indique, ce mandat attribue la vente du bien à un seul agent immobilier défini. Le vendeur est toujours en mesure de vendre le bien de son côté, mais il est cependant redevable d’une commission envers l’agent, à hauteur de sa commission d’agence.

Le mandat co-exclusif : ce mandat confie la mise en vente du bien à un nombre limité et définie d’agents. Dans ce cas là également, le vendeur devra verser une commission à tous les agents si jamais il procède lui-même à la vente.

Le mandat semi-exclusif : pour cette dernière catégorie, la mise en vente se voit confiée à un seul agent immobilier. Ici aussi, le vendeur peut toujours vendre par lui-même, mais cette fois-ci sans obligation de versement de contrepartie.