Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Force de conviction

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez dès aujourd'hui notre place de marché dédiée à la téléprospection qui met en relation téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Premier point à retenir, peu importe le niveau de préparation et d’entraînement, ou alors le nombre d’arguments mis en avant, un discours récité sur un ton morne, fuyant, en lisant des fiches à la lettre sans vraiment y croire, tombera très certainement à plat. Voici donc la raison principale qui fait que la force de conviction est primordiale.

Plus précisément, il s’agit de la manière dont on dit ce que l’on a à dire, et surtout, de considérer que le contenant est plus important que le contenu. Ce qui justifie sans aucun doute l’importance du non verbal (qui représente à lui seul 80 à 90% de la communication), et le fait que l’on ne sera convaincant que lorsque l’on sera avant tout convaincu. Si l’on veut transmette efficacement un message, peu importe l’interlocuteur, il faut croire à ce que l’on dit et s’exprimer sur des sujets qui nous tiennent à cœur. Plusieurs choses restent bien évidemment adaptables, mais dans la globalité, il est prioritaire que le sujet du discours ait la plus grande compatibilité possible avec son propre système de valeurs.

Des techniques théâtrales à travailler

Certains individus sont bien plus expressifs que d’autres, mais malgré ça, cela reste avant tout une question de travail et de pratique. En premier lieu, il s’agit d’identifier dans quelle émotion on souhaite placer l’interlocuteur avec qui on échange. Il faut ainsi choisir le registre le plus pertinent en fonction de ce que l’on souhaite dire. Dans la plupart des cas, on se concentrera sur les sentiments d’optimisme, de joie, etc.

Pour arriver à ses fins, il existe de multiples exercices jouant sur la voix, l’intonation, l’intensité du regard, le rythme et le temps de silence du discours, ou encore la gestuelle. Tous ces exercices permettent soit d’augmenter la force de conviction, soit de la diminuer.

Pour conclure, il est important de relever que ces différents points sont valables dans tous les contextes de discussion faisant appel à de l’argumentation. Cela concernant autant les métiers de conférencier, professeur, commercial, téléprospecteur, etc.