Nous contacter

28 rue Lormand, 64100 Bayonne contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun : 10h-12h 14h-18h / Mar-Ven : 9h-12h 14h-18h)

Définition de sous-traitant

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

La sous-traitance nous renvoie à une collaboration par laquelle une entreprise confie ses responsabilités ou ses activités à une autre entreprise dite « sous-traitant ». En d’autres termes, il s’agit d’une forme d’externalisation sous certaines conditions précisées dans le contrat de sous-traitance. La société donneuse d’ordre a ainsi une meilleure gestion des ressources et des coûts de production.

Un choix stratégique en fonction de la situation de l’entreprise

Selon le cas de figure, une entreprise peut avoir recours à la sous-traitance, car elle ne dispose pas des ressources nécessaires à la réalisation d’un projet, que ce soit au niveau des ressources humaines, matérielles ou intellectuelles. Dans d’autres cas, sa productivité ne lui permet pas d’honorer la totalité d’une commande, ce qui l’oblige à sous-traiter une part de son marché.

Aussi, il arrive plus rarement que ce soit pour des raisons stratégiques, dans l’intention de tester un produit ou les capacités d’une entreprise que l’entreprise désire s’acquérir. En tout cas, la sous-traitance présente de nombreux avantages pour les deux partis, tels qu’une économie financière au niveau des charges pour le donneur d’ordre, dans la mesure où ce dernier se détache de toute responsabilité de production en la confiant à son sous-traitant. Ce dernier, quant à lui, pourra élargir ses domaines d’activités ainsi que son marché d’exploitation.

La sous-traitance : quand et pourquoi ?

Cette stratégie est maintenant particulièrement présente dans les moyennes et grandes entreprises, et cela dans la plupart des domaines d’activité.

Les sociétés donneuses d’ordres mettent en place de la sous-traitance afin de solliciter une main d’œuvre intervenant dans la production, sans qu’elles ne soient directement engagées auprès de cet effectif par des contrats de travail. Par cette mécanique, ces sociétés n’assument que des charges variables, et se délestent ainsi des coûts de personnel et d’entretien matériel. La société qui sous-traite est alors en mesure de recentrer son attention et ses efforts sur son cœur de métier, mais aussi sur ses activités stratégiques, en confiant ses activités parallèles ou secondaires à un sous-traitant. De plus, cette stratégie s’applique aussi pour faire face à des périodes de forte activité.

Au sujet de la sous-traitance de spécialité, cela permet de bénéficier de procédés et de technologies difficiles d’accès sans en devoir supporter les charges matérielles et logistiques associées.

Dans le secteur des services, on peut notamment évoquer la notion d’outsourcing qui permet de confier des tâches extérieures au métier de l’entreprise donneuse d’ordre.

Avantages pour le sous-traitant

La société sous-traitante est gagnante sur plusieurs points si la stratégie de sous-traitance est réalisée correctement :

  • Elle s’assure un niveau correct de commandes tout en concluant des contrats à plus ou moins long terme et incluant certaines garanties fixes ;
  • Elle s’épargne la promotion de la marque, les frais de publicité et les services de commerciaux ;
  • Elle peut réduire les frais des services de conception en fonction des accords conclus avec le donneur d’ordre. De plus, en ne se diversifiant pas, elle peut ainsi limiter ses frais généraux ;
  • En fonctionnant avec de grandes entreprises, le sous-traitant calque sa croissance sur la leur.
 

Ainsi, lorsque le cadre légal est correctement appliqué, la sous-traitance est une collaboration qui profites aux deux parties prenantes, dans la mesure où elles sont suffisamment en connaissance des multiples aspects de cette stratégie, afin d’éviter toute mauvaise surprise.

Un procédé fréquent dans le monde de l'entrepreneuriat

La sous-traitance est régulièrement utilisée dans le monde du travail à domicile. Les besoins en entreprises de prestation de service réalisable à domicile n’ont cessé de croitre au cours des années. La demande commence à devenir trop grande pour les prestataires de bases. C’est ainsi que la sous-traitance est devenue une obligation pour ces entreprises à la recherche constante de main-d’œuvre pour la bonne réalisation de leur mission. Ce procédé est devenu un moyen efficace de mettre les compétences des travailleurs du monde entier au profit des donneurs d’ordres, ayant radicalement besoin d’un « coup de main ». De nombreuses plateformes sur internet ont pour principale mission de réaliser une rencontre entre donneur d’ordre et sous-traitant.