Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Stratégie d'intégration

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez dès aujourd'hui notre place de marché dédiée à la téléprospection qui met en relation téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Une stratégie d’intégration existe sous deux formes et méthodes : l’intégration verticale et l’intégration horizontale. Elle correspond à l’inverse d’une activité d’outsourcing.

L’intégration verticale

En ce qui concerne l’intégration verticale, cette méthode se base sur une multitude de processus ou stratégie permettant à une entreprise de prendre totalement le contrôle de sa chaîne de valeur, ou d’en d’autres termes, de l’ensemble de sa chaîne de fonctionnement, de la production jusqu’à la distribution de son offre, que ce soit un produit ou un service.

Dans le cadre de cette intégration, on peut également dire que l’entreprise a fait le choix stratégique de piloter l’ensemble des étapes utiles et nécessaires, autant en amont qu’en aval de la création de valeur.

Concernant les petites entreprises commerciales ou artisanales, on peut citer comme exemple d’intégration verticale la notion de circuit court ou de vente directe du producteur au consommateur.

L’intégration horizontale

Du côté de l’intégration horizontale, cette notion décrit une stratégie de développement d’activité ou de rachat d’entreprises au sein d’un même secteur d’activité, afin de créer un effet de masse, d’économies d’échelle, et de synergie.

En quelque sorte, la position d’horizontalité a pour but d’étendre et de développer l’expansion de la société par le biais de la croissance externe (fusion et/ou acquisition de concurrents) sur le même secteur d’activité ; tandis que la position de verticalité tend à assimiler ou “internaliser” des métiers différents mais considérablement utiles au sein de la chaîne de valeur de la société. Dans ce derniers cas il s’agit souvent d’intégrer des partenaires ou prestataires.

La stratégie d'intégration horizontale incite à concentrer les acteurs d’un même secteur en un point, ce qui évoque parfois un effet de consolidation sectorielle. Cette pratique est souvent associée à des multinationales ou des conglomérats.

A noter qu’une stratégie d’'intégration horizontale, poussée à l’extrême de la croissance illimitée, tend à faire émerger des mastodontes économiques disposant d'un véritables monopole sur leur secteur d’activité.

En conclusion, face à la présence d’un risque élevé dans des écosystèmes complexes et en mutation permanente, les sociétés privilégient souvent une stratégie hybride associant à la fois la verticalité et l'horizontalité. Le tout en définissant comme objectif une captation raisonnée et modérée de la part la plus importante de la valeur produite.