Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Définition de référentiel de compétences

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Un référentiel de compétences recense, référence, et décrit la totalité des compétences d’une structure. En résumé, il s’agit tout simplement de la liste des compétences nécessaires pour être en mesure d’exercer chaque poste. On retrouve général ce référentiel sous le terme de référentiel des métiers et des compétences.

Comment construit-on un référentiel de compétences ?

Les étapes majeures de la constitution d’un référentiel de compétences sont :

  • Le recensement et la validation des métiers principaux;
  • L’identification des compétences en lien avec chaque métier;
  • Le classement et la hiérarchisation des compétences en fonction de chaque métier;
  • La mise en forme globale sous la forme d’un tableau de référentiel de compétences;
  • La soumission du référentiel à validation.

Comment rédige-t-on chaque compétence au sein d’un référentiel ?

Au sein d’un référentiel, chaque compétence est regroupée en fonction de l’activité ou du domaine (management, organisation, technique, etc.), puis le tout est classé par type de compétences. On retrouve ainsi :

  • La compétence du savoir, soit les connaissances théoriques à avoir pour être apte à exercer un poste précis. On acquiert souvent ces compétences dans le cadre de la scolarité et des études, ou par des formations;
  • La compétence du savoir-faire, soit les compétences purement techniques et opérationnelles. Ici, cela concerne la maitrise acquise par un individu sur un poste précis, ou un produit ou un marché. Il s’agit en général de l’aptitude à exercer avec des méthodes et outils en rapport avec l’activité;
  • La compétence du savoir-être, soit les compétences relationnelles ou comportementales. Cela concerne l’ensemble des façons d’agir, de se comporter, ainsi que les qualités relationnelles nécessaires pour interagir professionnellement. Par exemple, dans le cas du métier de téléprospectrice, la patience, le sens de l’écoute et la capacité à résoudre les conflits.

En conclusion, le référentiel de compétences doit être en mesure de fournir une description précise de la totalité des compétences concernées, des missions, ainsi que des niveaux de responsabilités nécessaires à chaque métier exercé dans la structure.

Le dictionnaire de JobPhoning :