Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Définition de jours ouvrables

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Les jours ouvrables sont les jours qui sont considérés par la loi, et la règlementation en vigueur, comme des jours travaillés. Pour faire simple, les jours ouvrables sont les jours de la semaine, du lundi au samedi. Il est exclu de la définition les dimanches ainsi que les jours fériés. Pour résumer, une semaine compte donc 6 jours ouvrables de base.

Quelle est la définition de jours ouvrés ?

Les jours ouvrés correspondent aux jours d’activité d’une entreprise. Cela dépend donc du fonctionnement de chaque entreprise. En général, les jours ouvrés s’étalent du lundi au vendredi, ce qui correspond à 5 jours ouvrés hebdomadaire. A noter que certains commerces sont ouverts le samedi, de ce fait, les concernant, les jours ouvrés sont du lundi au samedi.

Jour ouvré et jour ouvrable, qu’est-ce qui différencient ces deux notions ?

En général, on tient plutôt compte des jours ouvrables dans le calcul de congés payés, ainsi que pour toute autre catégorie de comptage de jours réalisé par un employeur vis-à-vis de ses employés. Cela peut notamment concerner les jours d’absences, de congés maladie, etc.

En partant de ce principe, une semaine entière de congés payés représentera entièrement 6 jours ouvrables à prendre pour l’employé. Et cela même dans le cas où les jours ouvrés de la société n’intègrent que seulement 5 jours, lundi au samedi.

Sur ce point, il est pertinent de se pencher sur la convention collective de chaque entreprise afin de savoir si la comptabilisation des congés payés est basée sur des jours ouvrés ou bien des jours ouvrables. En ce qui concerne les indépendants, ils sont libres de définir leurs jours ouvrés et ouvrables.

Pour ce qui est des jours ouvrés, le fait d’en avoir connaissance permet également d'avoir en tête les jours de disponibilité d’une entreprise, tout comme ses délais de livraison ou de prestation. Par exemple, dans un contrat on peut constater la présence d’une prestation réalisée sous 3 jours ouvrés. Cela signifie que les jours non actifs de la société ne sont pas pris en considération dans le décompte.