Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Définition d'escompte

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Un escompte est un procédé commercial qui permet au dirigeant d’une entreprise d’obtenir une certaine quantité de liquidités, que cela soit directement auprès de sa banque, ou par une action commerciale.

Qu’est-ce qu’un escompte ?

On considère deux types d’escomptes, l’escompte bancaire et l’escompte commercial.

L’escompte bancaire, a pour but de céder un effet de commerce tel qu’un billet à ordre, une lettre de change, etc., à une banque. Cela en échange d’une avance sur trésorerie instantanée. Ce procédé permet non seulement au dirigeant de l’entreprise d’obtenir des liquidités auprès de son établissement bancaire, mais également, l’établissement en question ne rachète pas la créance directement. Il verse notamment au créancier une somme égale au montant de l’effet de commerce, avec la valeur d’une commission en moins.

Si jamais la créance reste tout de même impayée à la date d’échéance associée, alors l’établissement bancaire se retourne directement vers le créancier initial.

L’escompte commercial, correspond à la possibilité conférée au client de faire le règlement de sa facture avant l’échéance, et cela en contrepartie d’une remise commerciale. En pratique, l’utilisation de l’escompte est une éventualité au découvert bancaire. De ce fait, le fournisseur qui attend le règlement doit déterminer laquelle des éventualités est la plus pertinente afin de ne pas mettre en péril la valeur de sa marge bénéficiaire et ses gains.

Comment est-calculé un escompte ?

On peut calculer un escompte de deux façons différentes :

escompte bancaire = montant créance HT – commission bancaire + TVA.

escompte commercial = % de remise x facture hors taxes.

Le dictionnaire de JobPhoning :