Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Comment racheter des trimestres ?

Pour toucher une retraite à taux plein à la fin de votre carrière, il y a toujours l’option du rachat de trimestres. Pour avoir cette possibilité, vous devez avoir souscrit à un régime obligatoire français pendant au moins 5 ans en matière d’assurance maladie. En fonction de votre situation professionnelle, ce rachat peut avoir d’importants retentissements sur le montant, aussi bien de votre retraite de base (à taux plein) que de votre retraite complémentaire (en totalité).

Dans quelles mesures peut-on racheter des trimestres ?

Il est bien connu que pendant votre carrière professionnelle, il peut y avoir des périodes où vous n’avez pas pu cotiser au régime de sécurité sociale. Pourtant, pour pouvoir toucher sa retraite à taux plein, il est essentiel de valider un certain nombre de trimestres. Voilà pourquoi, racheter des trimestres peut être intéressant. En effet, sous certaines conditions, il vous est possible d’augmenter la durée de votre assurance par le rachat de trimestres de cotisation. Lorsque vous avez également effectué des études supérieures, vous avez le droit de racheter des trimestres de retraite, notamment si vous avez été affilié au régime de sécurité sociale après vos études. Note importante : ces études doivent vous avoir permis d’obtenir un diplôme français.

Quels sont les différents types de rachats de trimestres ?

Le rachat de trimestres varie en fonction du statut professionnel. Celui d’un salarié du secteur privé ne sera pas exactement le même que celui d’un fonctionnaire, de même pour les travailleurs indépendants. Si l’employé du secteur privé peut racheter des trimestres de retraite pour combler les années où il n’a pas pu cotiser, un fonctionnaire ne peut racheter que des trimestres de cotisation vieillesse au titre des années d’études supérieures. Au total, ces deux catégories ne peuvent pas excéder le rachat de 12 trimestres. Quant à la profession libérale, les indépendants ont le droit de racheter toutes les années d’activité, sans cotiser mais sans pour autant dépasser 24 trimestres ou 6 ans.

Quelles sont les démarches à suivre pour racheter des trimestres ?

Afin de pouvoir racheter des trimestres, vous devez tout d’abord calculer le nombre de trimestres en retard, en déterminant le nombre d’années incomplètes et/ou les années d’études éligibles au rachat. Une fois que cela est fait, vous devez adresser à votre caisse de retraite un formulaire permettant d’évaluer votre rachat de trimestres. Des pièces justificatives mentionnées dans ce formulaire doivent être fournies. Ensuite, vous devez attendre la réponse de l’administration. Si dans un délai de 2 mois après la réception de votre demande, vous ne recevez aucune nouvelle, cela veut dire que votre requête est refusée.

Note actuelle du contenu :

0/5 - 0 note(s)

Note que vous attribuez à ce contenu :