Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Comment calculer sa retraite complémentaire ?

À combien peut s’élever le montant de votre retraite ? Voilà une des questions qui vous trottent sûrement dans la tête. Il faut savoir qu’il existe deux principaux types de régimes de retraite, dont la retraite de base et la retraite complémentaire. Créée en 1947 pour combler l’insuffisance des pensions, cette retraite complémentaire est devenue le pilier de la retraite de base.

Qu’est-ce qu’une retraite complémentaire ?

La retraite complémentaire intervient pour compléter la retraite de base. Ce sont les caisses de retraite complémentaire qui s’en occupent. À l’inverse de la retraite de base qui compte le nombre des trimestres, celle-ci est libellée en points. À compter de la date d’affiliation à une caisse de retraite, tous les points de retraite sont conservés et amassés sur un compte ouvert pendant toute la durée de la vie active du salarié. Pour les consulter, il vous suffit de vous rendre sur le site de la caisse concernée.

Comment calculer la retraite et les points Accro-Agirc ?

Tout au long de votre vie active, vous êtes amené à participer à des cotisations, que vous soyez un salarié dans le secteur privé, un travailleur indépendant ou un fonctionnaire. Ces cotisations peuvent être prélevées sur votre salaire ou vous devez vous-même les verser auprès de l’institution concernée (MSA : Mutualité sociale agricole ou RSI : Régime social des indépendants) si vous faites partie des travailleurs non-salariés (TNS).

Les régimes relatifs à la retraite complémentaire se basent sur un système de cumul de points. A partir du moment où vous prenez part aux cotisations, elles se transforment en point de retraite. Pour pouvoir obtenir le montant annuel de la retraite, il faut multiplier le nombre de points acquis par la valeur du point en vigueur lors de la liquidation de la retraite. Les cotisations acquittées par l’employeur permettent aussi d’avoir ces points de retraite.

La retraite complémentaire est-elle obligatoire ?

Même si vous êtes salarié à temps partiel ou pendant une courte durée, vous devez être affilié à une caisse de retraite complémentaire. Si vous n'êtes pas cadre, vous devez vous rendre auprès d’une caisse relevant de l’Arcco qui s’occupe de la retraite complémentaire des salariés du secteur privé, et d’une caisse relevant de l’Agirc si vous êtes un cadre. Il n’y a pas de différence concrète car chacun est notamment liée à une répartition en fonction du secteur d’activité, mais à compter du 1er janvier, tous les salariés devront s’affilier au seul régime Agirc-Arcco.

Note actuelle du contenu :

0/5 - 0 note(s)

Note que vous attribuez à ce contenu :