Nous contacter

28 rue Lormand, 64100 Bayonne contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun : 10h-12h 14h-18h / Mar-Ven : 9h-12h 14h-18h)

Définition de restructuration

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Dans le monde de l’entreprise, la notion de restructuration correspond au remaniement de l’ensemble de la structure économique et financière de la société. Dans la plupart des cas, elle se met en place entre deux parties.

La restructuration du système organisationnel de la société

La première étape correspond à l’évolution du système organisationnel de l’entreprise. Cela peut s’articuler sous plusieurs formes. La stratégie de restructuration peut aboutir à des cessions d’activités et peut même aller jusqu’à de la délocalisation. Dans les deux cas, il en découle un plan de licenciement pour motif économique, et cela aboutit le plus souvent à une grève des employés. La société doit alors proposer et soumettre aux employés une proposition de plan de reclassement afin que les employés concernés ne se retrouvent pas au chômage. Malheureusement, dans la réalité des faits, ces plans de reclassement sont souvent inadaptés aux qualifications et aux demandes des employés.

Restructuration et externalisation : un combo gagnant ?

Une stratégie de restructuration opérationnelle peut aussi aboutir à la mise en place d’une procédure d’externalisation de certaines de ses fonctions. La société pourra par exemple avoir recours à la sous-traitance de certaines de ses activités. Il s’agit donc de distinguer ce type de restructuration économique avec de la restructuration financière. Cette dernière ne touche uniquement que le passif de la société. Dans ce cas précis, cela peut aboutir à la mise en place d’une recapitalisation, souscrite dans la majorité des cas par les actionnaires précédents. Les créanciers de la société peuvent également faire face à la renégociation de leurs créances. Les modalités de remboursement de la dette seront ainsi étudiées à nouveau, et dans certaines situations, cela peut même aboutir à l’abandon absolu de la créance en question.

Les raisons derrière une stratégie de restructuration sont tout de même assez variée. Il peut s’agir du souhait de la société de faire de la réduction de coûts, ou encore de lancer une stratégie de spécialisation stratégique dans un métier précis afin de catalyser sa visibilité. Cela n’est pas toujours en lien avec une crise financière à laquelle doit faire face l’entreprise.

La restructuration des processus de l'entreprise : une restructuration en interne

Parfois, la restructuration peut se faire exclusivement en interne avec la recherche de maximisation du rendement des processus. Le terme « restructuration des processus d’entreprise » fait ainsi référence à une refonte complète des principaux processus d’entreprise d’une société dans le but de réaliser une progression dans les mesures de performance telles que le retour sur investissement (ROI), la réduction des coûts et la qualité du service. Les processus d’entreprise qui peuvent être restructurés englobent la gamme complète des processus critiques, de la fabrication et de la production aux ventes et au service à la clientèle. Les entreprises peuvent faire appel à des consultants pour diriger ou aider à la restructuration.

Comprendre la restructuration des processus d’entreprise (BPR)

Le terme de restructuration des processus d’entreprise est également appelé réingénierie des processus d’entreprise ou transformation des processus d’entreprise. En anglais, on parle de business process reengineering (BPR)

La restructuration est devenue populaire dans les années 1990 comme moyen pour les chefs d’entreprise de se concentrer sur l’adaptation à l’évolution de la technologie et aux autres forces de leur secteur. Cela nécessite de revoir la structure actuelle des flux de travail et des processus de l’entreprise et de la remanier pour la rendre plus efficace. Parce qu’elles nécessitent un certain degré d’expertise, certaines entreprises peuvent demander à des parties externes d’examiner, de concevoir et de mettre en œuvre tout changement.

De nombreuses entreprises procèdent à la restructuration de leurs processus en raison de l’évolution du secteur qui nécessite de nouvelles infrastructures et de nouvelles stratégies pour rester compétitif. Dans certains cas, les entreprises peuvent être amenées à procéder à des changements radicaux en abandonnant complètement leurs processus et en en adoptant de nouveaux. Par exemple, si une méthode plus efficace de fabrication d’un produit ou d’accès à une ressource est mise au point, une entreprise peut être obligée d’abandonner ses processus et d’en adopter de nouveaux afin de rester à la hauteur de ses pairs.

Un mandat réglementaire peut exiger que de nouvelles mesures de sécurité soient incluses dans un processus de fabrication, une étape qui oblige l’entreprise à réorganiser son flux de travail.

Certaines entreprises doivent envisager d’éliminer les éléments de leur activité qui nuisent à leur profit. Une restructuration des processus pourrait être lancée pour réduire les coûts. Cela peut impliquer une consolidation, des réductions de personnel, un budget plus serré, la vente d’activités non rentables et la fermeture de bureaux et d’autres installations. Les postes de direction et les niveaux de gestion peuvent être supprimés pour réduire les canaux d’autorité.

Considérations particulières

Il est important pour les entreprises de revoir leurs opérations, leurs déclarations de mission et d’autres éléments clés avant de subir des changements dans leurs processus d’affaires.

Par exemple, elles peuvent envisager les étapes suivantes :

  • Identifier leurs principaux clients ;
  • Déterminer comment l’entreprise apporte de la valeur ;
  • Se demander s’ils ont besoin d’une nouvelle structure partielle ou s’ils doivent simplement se redéfinir dans leur ensemble ;
  • Comparer leur mission à leurs objectifs à long terme.

Si une restructuration a du sens, il est essentiel qu’une entreprise envisage de passer par une série d’étapes, notamment :

  • Définir des objectifs et des intentions clairs ;
  • Identifier les principaux processus commerciaux ;
  • Déterminer les lacunes ou les domaines qui doivent être améliorés ;
  • Concevoir et développer des changements ;
  • Mettre en œuvre et suivre les changements.