Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

EDI

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez dès aujourd'hui notre place de marché dédiée à la téléprospection qui met en relation téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Le terme EDI correspond à l’acronyme de Échange de Données Informatisé, et est la traduction directe de l’anglicisme Electronic Data Interchange. L’EDI est ainsi le symbole d’un procédé d’échange à la fois standardisé et automatique de données entre deux interfaces.

L’automatisation du traitement de l’information

Le but majeur de l’EDI est clairement centré autour de l’automatisation d’un maximum d’échange de données, en basant son fonctionnement et langage selon un standard précis, qui devra être respecté par l’ensemble des expéditeurs et destinataires intégrés dans cet échange.

En parallèle, l’EDI a également été mis en place afin d’éviter la production de toute trace physique, notamment dans le cadre du programme “Zéro papier”. Ainsi, par ce type de standardisation des échanges, l’intervention de l’homme est particulièrement diminuée afin que les multiples communications se fassent avec plus de rapidité et de fiabilité.

L’ensemble des échanges de données sont ainsi plus fluides et par extension, l’EDI réduit considérablement les coûts de traitement et d’envoi. Sur le territoire français, plusieurs organisations gèrent l’EDI, comme GS1 ou encore VDA. En quelques décennies, la notion de temps réel a récupéré la main. Ce qui fait que l’EDI répond principalement à un besoin à la fois de fiabilité, et de rapidité. Ainsi, bien plus d’actions et de transactions sont en mesure d’être gérées, et cela dans un laps de temps bien plus réduit.

Des exemples concrets d'échanges de données informatisés

Une société, par exemple, va tout au long de son quotidien émettre des commandes, des avis d’expédition, ainsi que des factures par le biais de l’EDI. De ce fait, l’ensemble des messages en circulation pour réaliser ces différentes actions est donc normalisés, et télé-transmis aux différents partenaires commerciaux concernés, que cela soit les clients, les fournisseurs, les banques ou encore les comptables. C’est un procédé qui est ainsi relativement pertinent dans le cadre d’une externalisation de compétences avec des prestataires extérieurs, car cela permet de garder une certaine réactivité et efficacité.