Nous contacter

28 rue Lormand, 64100 Bayonne contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Définition de prime d'activité

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

La prime d’activité correspond à un outil social mis en place dans le but de compléter les revenus des employés et travailleurs indépendant ayant des revenus et ressources faibles. Cette prestation sociale est directement versée par la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou la MSA lorsque le bénéficiaire est un exploitant ou salarié agricole. Cet outil a pour objectif de favoriser le retour en activité, mais si celle-ci s’avère être faiblement payée.

Qui sont les bénéficiaires de la prime d’activité ?

Cette prime s’adresse aux individus ayant une activité professionnelle dont les revenus associés sont en dessous de certains plafonds spécifiques. Cette prime peut donc être reversée aux salariés mais aussi aux travailleurs indépendants.

Ainsi, pour la percevoir, il faut avant tout être majeur. De plus, les étrangers résidants en France peuvent également la percevoir si ce sont des ressortissants de l’espace économique européen, ou s’ils sont dans une situation régulière depuis 5 ans en France.

Les actifs entre 18 et 25 ans qui n’étaient pas jusqu’ici éligibles au RSA d’activité (à moins d’être un parent isolé), peuvent également percevoir cette prime sous réserve de rentrer dans les conditions associées.

Des spécificités pour les apprentis, étudiants et stagiaires

Du côté des apprentis, des étudiants, et des stagiaires, selon l’article de 57 de la loi Rebsamen, il ne faut pas être élève, étudiant, apprenti, ou encore stagiaire pour la percevoir.

Cependant, ce même article 57 considère que cette condition ne s’applique pas aux individus qui perçoivent au moins 78% du SMIC net. Ainsi, dans les faits, un stagiaire ou un apprenti peut la percevoir à partir du moment où sa rémunération dépasse ce seuil.