Nous contacter

28 rue Lormand, 64100 Bayonne contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Définition de plan de marchéage

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Ce qu’on appelle le plan de marchéage, aussi appelé marketing mix, est la totalité des décisions cohérentes prises par un service marketing dans la cadre de la définition de ses 4 principaux axes de travails qu’il assume. Soit, les politiques et stratégies produit, prix, distribution, et communication.

Pour faire simple, un plan de marchéage doit être clairement la traduction directe des orientations et choix stratégiques des décisions prises en amont, soit le positionnement de l’offre et la définition des éléments moteurs de la stratégie.

Une cohérence à appliquer dans toutes les actions marketing

Afin qu’il soit pertinent, un plan de marchéage se doit de suivre une sorte de cohérence, ce qui signifie qu’il doit s’inspirer des lignes et idées directrices de la stratégie marketing définie en amont.

Les différentes décisions prises dans le plan de marchéage (soit au niveau du produit, du prix, de la communication et distribution) doivent être complémentaires, et se renforcer entres elles. Il s’agit donc d’afficher une certain unité et synergie dans le choix des actions à mener.

Des choix et décisions stratégiques complémentaires

De ce fait, peu importe leur nature, les choix marketing doivent être interdépendants et se faire tous en même temps. Cet ensemble de choix doit former un groupe cohérent avec la stratégie marketing globale de l’entreprise.

Si on prend l’exemple du lancement d’un nouveau produit, il s’agit donc d’établir un plan de marchéage totalement en adéquation avec sa stratégie et son identité. De plus, une fois la stratégie globale et le positionnement définis, il faut mettre le tout en application.

Afin de se différencier des concurrents au niveau de la perception qu’ont les clients, la société va devoir intervenir concrètement sur un groupe de variables qu’elle maîtrise, et qui ont de fortes chances d’influencer directement le comportement des clients de l’entreprise.