Travailleur expatrié : comment obtenir son VISA pour l’Australie ?

Travailleur expatrié : comment obtenir son VISA pour l’Australie ?

La crise sanitaire qui sévit depuis 2020 et les différentes mesures de confinement imposées par les gouvernements mondiaux ont changé pour beaucoup d’individus leur vision de leur vie. Enfermés dans leur maison ou leur appartement, des centaines de milliers de français ont songé au changement radical de vie en passant par l’expatriation.

Mais qui dit travail à l’étranger dit également formalités administratives. C’est pourquoi vous trouverez dans cet article quelques indications pour obtenir un visa pour l’Australie.

Devenez un travailleur expatrié

Le changement le plus radical que vous pouvez faire en ces temps de remise en question sociale et professionnelle est de partir vivre à l’étranger. Loin des anciens tracas du quotidien et prêts à découvrir une nouvelle culture, un nouveau mode de vie. Si cette décision est un choix complexe, nombreux sont les expatriés à considérer leur expérience à l’étranger comme un choix de vie payant qu’ils ne regrettent pas aujourd’hui.

Pour ce faire, il existe différents cas de figure :

  • Votre entreprise est une multinationale et vous parvenez à négocier une mutation à l’étranger, ce qui vous offre une certaine continuité dans votre parcours professionnel en conservant le même employeur ;
  • Vous profitez de ce changement de vie pour changer d’entreprise, voire même de métier en vous tournant vers un employeur local de votre pays d’accueil, démarrant ainsi une nouvelle expérience professionnelle à zéro ;
  • Vous créez votre propre micro entreprise pour travailler de n’importe où en tant que digital nomade : affranchissez-vous des frontières et trouvez des clients dans le monde entier.

Peu importe le mode de travail choisi, chacun vous offre la possibilité de vous envoler pour l’étranger. Parmi les pays les plus prisés par les expatriés français se trouve l’Australie. De par son vaste territoire, sa diversité de paysages et sa richesse culturelle, la gigantesque île offre de nombreux arguments pour attirer les travailleurs du monde entier en son sein.

Mais avant de pouvoir décoller pour l’autre bout du monde, vous devez impérativement vous soumettre à des formalités administratives nécessaires pour votre séjour. L’une des étapes obligatoires est alors de se procurer un visa australien pour se déplacer dans le pays en toute liberté.

Obtenir son visa pour l’Australie : la marche à suivre

Avant tout, il est important de savoir qu’il existe différents types de Visas pour se rendre en Australie. Ainsi, si l’objet de votre voyage touristique ou professionnel reste de courte durée, un visa eVisitior ou ETA Australie sera suffisant. En revanche, si vous voyagez dans le but de travailler en Australie, il sera préférable d’opter pour le visa spécifique intitulé Working Holiday Visa Australie (WHV).

Le visa WHV est avantageux de par sa durée de validité puisqu’il ouvre une période de droit de séjour d’une durée de 1 an. Cette période est même renouvelable jusqu’à 3 fois. Vous pouvez donc, grâce à ce visa professionnel, séjourner 3 ans sur le sol Australien en tant qu’expatrié.

Pour obtenir votre visa Australien, les démarches peuvent s’effectuer en ligne sur un site spécialisé. Il vous est généralement demandé de remplir un formulaire reprenant vos informations officielles qui permettent de vous identifier. Pour justifier votre identité, il vous sera alors demandé des pièces justificatives telles qu’un passeport.

Après avoir procédé au paiement en ligne, et sous réserve d’acceptation de votre dossier, vous finirez par recevoir le précieux sésame pour voyager en toute légalité et démarrer une nouvelle vie professionnelle mais aussi sociale à l’autre bout du monde sur le territoire Australien.

Grâce à ces différentes informations, vous en savez désormais plus sur la marche à suivre pour vous expatrier sur la plus vaste île du globe terrestre.

Retour en haut