Le portage salarial : une solution idéale face à une crise sanitaire et économique

Le portage salarial : une solution idéale face à une crise sanitaire et économique

Le portage salarial est l’une des nouvelles formes d’emploi qui sont apparues au cours de ces dernières années. Les individus qui ont opté pour ce format de travail profitent d’un statut professionnel qui associe à la fois les avantages liés au statut d’auto-entrepreneur et ceux dont profitent les travailleurs sous le statut de salarié (couverture sociale, prévoyance…).

Quelle est la définition de portage salarial ?

Le portage salarial est apparu dans la fin des années 1980. Cependant, son succès ne s’est développé qu’au cours de ces dernières années, et plus spécifiquement auprès des micro-entrepreneurs qui souhaitaient quitter leur emploi sans perdre tous les droits et avantages sociaux dont ils profitaient en tant que salarié.

Il s’agit d’un format de travail encadré légalement et dont le principe est assez simple à appréhender. Une société de portage salarial intervient en tant qu’intermédiaire entre un indépendant et une société cliente. La société de portage prend en charge toutes les tâches administratives et financières liés à l’activité du freelance. Pour résumer, c’est cette société intermédiaire qui perçoit les revenus de l’indépendant et qui lui reverse une partie de ces derniers sous la forme d’un salaire, après avoir déduit les charges sociales et leurs frais de gestion.

Quel est l’intérêt du portage salarial ? Quels sont ses avantages ?

Le format du portage salarial s’accompagne de nombreux avantages :

  • La simplicité : les indépendants n’ont plus besoin de se déclarer en tant qu’indépendant et de créer une société pour proposer leurs services. Une fois un contrat établi avec un client, le salarié porté peut commencer à travailler tout en profitant d’une couverture sociale ;
  • Pas de frais à prendre en compte : comme évoqué précédemment, il n’y a pas de dépenses concernant la création d’une entreprise. Les seules dépenses sont les frais de gestion, qui sont directement déduis des revenus générés ;
  • La simplicité administrative : la société de portage qui prend en charge toute la partie administrative de l’activité du salarié, qu’il s’agisse de la facturation ou encore des différentes déclarations à réaliser ;
  • Pas de plafond de chiffre d’affaires : En effet, un auto-entrepreneur est confronté à des plafonds de chiffre d’affaires en fonction de l’activité exercée. Sous le format du portage salarial, ce n’est pas le cas.
  • Une sécurité face au chômage : Qui dit portage salarial dit couverture sociale accordée. Ainsi, sous le format du portage salarial, on profite de l’assurance chômage car on y cotise comme un salarié classique. On est donc en mesure de bénéficier des allocations en cas de chômage.

Pour davantage de précisions et d’informations, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de sociétés spécialisées dans le portage salarial telles que prium-portage.com, créée en 2012 et qui emploie aujourd’hui plus de 300 collaborateurs.

Les spécificités du portage salarial pendant le COVID-19

Comme nous avons pu le voir, les crises peuvent apparaître à n’importe quel moment. Pour préserver une certaine sécurité face aux terribles conséquences qu’elles provoquent, il faut bien étudier le statut professionnel que l’on souhaite adopter.

Ainsi, le nombre de travailleurs optant pour le portage salarial risque « d’exploser » face au coronavirus, étant donné qu’ils ont accès à de nombreux avantages utiles pendant cette période, tels que la flexibilité du statut d’indépendant pour trouver des missions et la sécurité liée au statut de salarié.

Retour en haut