Et si Internet disparaissait ?

Et si Internet disparaissait ?

Un bug dans la matrice ou plus précisément un phénomène naturel pourrait mettre hors d’état de nuire toute ou partie de notre technologie. Le phénomène a peu de chances de se produire, mais nul ne peut prédire l’avenir. Alors ? Que feriez-vous si demain matin, au saut du lit, tout ce qui est connecté ne l’était plus ? Petit tour d’horizon d’un gros moment de panique !

Vivre sans Internet, quelles conséquences ?

Non, la disparition d’Internet de la surface du globe, du moins durant une longue période, n’est pas un fantasme d’amateur de romans de science-fiction. La chose est d’ailleurs déjà arrivée pas plus tard qu’en 2019 lorsqu’une ancre a sectionné un câble sous-marin, privant une île du Pacifique du précieux sésame sur le monde durant plusieurs semaines. Des études très sérieuses ont été menées par des organismes pour tenter d’établir des projections sur les conséquences d’un tel phénomène, pour beaucoup inenvisageable. Et en dehors de la perte de milliards de données, il ressort de ces études que c’est avant tout des fortunes qui disparaîtraient en même temps et cela affecterait en plus des entreprises, les États tout entiers.

Si l’on prend le temps de se poser deux minutes et de revenir sur les dernières 24 heures que nous venons de vivre, nous réalisons que, pas un instant ne s’est passé sans que nous ayons eu, pour une raison ou une autre, accès à une connexion Internet. Cette connexion peut tout aussi bien se faire en utilisant la 4G. Qu’importe en fait. Se connecter est un acte tout à fait naturel, surtout pour les nouvelles générations. Et si le site que vous cherchez à atteindre n’est pas disponible dans votre pays, vous parvenez même à contourner ce problème en utilisant un VPN du style surfshark.com.

En réalité, personne ne supporte de ne pas pouvoir se connecter. Alors, si tout cela disparaissait, que se passerait-il pour vous ?

Comment vivriez-vous la fin d’Internet ?

La première chose que vous faites le matin est de regarder vos messages, le nombre de likes, vos courriels, etc. Ce réflexe est évidemment plus développé chez les jeunes que chez les plus anciens. La génération Z est la plus connectée. Ce sera elle la plus touchée dans son quotidien. Quasiment tout leur univers social est de près ou de loin lié à une connexion Internet.

La première chose serait la perte de nos amis virtuels sur nos réseaux sociaux ainsi que la plupart de nos données personnelles, nos photos, bref tout ce qui est uniquement stocké sur le Cloud ou sur tout autre support virtuel. Ensuite, il faudrait sortir pour interagir avec les autres, pour acheter ce que nous commandons sur Internet. Les seules informations que nous aurions viendraient des médias mainstreams et d’eux seuls. Enfin, on s’ennuierait beaucoup plus dans les transports en commun et on ne connaîtrait surtout jamais la prochaine saison de sa série préférée sur Netflix. L’enfer ? Pour certains, sans nul doute. Pour d’autres, ce serait, au contraire, une véritable libération !

Et si Internet disparaissait ?
Retour en haut