Définition de Coût par clic (CPC)

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

Également connu sous le nom de paiement par clic (PPC), le coût par clic (CPC) est une méthode que les sites web utilisent pour facturer en fonction du nombre de fois qu’un visiteur clique sur une publicité. C’est un élément clé pour mettre en place toute action de marketing direct en ligne.

L’alternative est le coût par mille (CPM), qui est le nombre d’impressions, ou de spectateurs, en milliers, que chaque spectateur clique ou non sur la publicité.

Comprendre le coût par clic (CPC)

Le CPC est souvent utilisé lorsque les annonceurs ont un budget journalier fixe. Lorsque le budget de l’annonceur est atteint, l’annonce est retirée de la rotation pour le reste de la période de facturation.

Par exemple, un site web qui a un taux de CPC de 10 cents et qui fournit 1 000 clics facturera 100 $ (0,10 $ x 1 000). Le montant qu’un annonceur paie pour un clic est généralement fixé soit par une formule, soit par une procédure d’appel d’offres. La formule utilisée est souvent le coût par impression (CPI) divisé par le pourcentage de taux de clics (%CTR).

Le CPC est le montant qu’un éditeur de site web reçoit lorsqu’une publicité payée sur le site est cliquée. Les affaires se font de plus en plus en ligne, et la publicité suit. On estime que la publicité en ligne mondiale a généré 170,5 milliards de dollars en 2015. Les éditeurs se tournent généralement vers un tiers pour les mettre en relation avec les annonceurs ; la plus grande entité de ce type est Google AdWords.

Google AdSense

Les éditeurs de sites web peuvent passer un contrat avec Google pour placer des annonces sur leur site. Les annonces peuvent contenir une combinaison de texte, d’images ou de vidéos. Google décide du type d’annonces à diffuser sur un site donné, en fonction du volume de trafic qu’il reçoit, du type de contenu ou du sujet, et du nombre d’annonceurs intéressés par le matériel.

L’éditeur est payé en fonction du nombre de fois que les internautes cliquent sur l’annonce ; le montant payé par clic correspond au CPC de cette annonce. Les annonceurs font une offre sur le montant qu’ils sont prêts à payer pour chaque clic, et Google utilise des algorithmes complexes pour mettre en correspondance les éditeurs et les annonceurs. Les sites ayant le plus grand nombre de visiteurs uniques et qui intègrent les mots clés les plus précieux reçoivent le CPC le plus élevé. Les enchères pour les annonces sont dynamiques et continues, de sorte que le CPC change constamment.