Le secteur de l'aide ménagère en pleine révolution

Le secteur de l'aide ménagère en pleine révolution
Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ?
Créer un compte gratuitement

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

Le nettoyage des locaux professionnels requiert une expertise particulière, une méthode de travail rigoureuse ainsi qu’une formation adaptée. Pour ce faire, la grande majorité des entreprises optent pour le recours à une femme de ménage professionnelle, ayant des niveaux de spécialisation propres à effectuer un travail de qualité. La grande tendance du moment est la femme de ménage en autoentrepreneur, qui se démocratise de plus en plus.

Les femmes de ménage indépendantes

Aujourd’hui, de plus en plus de femmes de ménage décident d’exercer leur métier en tant qu’auto-entrepreneuses, c’est-à-dire qu’elles travaillent pour elles-mêmes, sans dépendre d’une entreprise ou d’une association. Il s’agit d’une solution simple pour la clientèle puisqu’il n’y a aucune formalité à remplir pour recourir à leurs services, cependant, les tarifs peuvent être onéreux.

Le secteur de l'aide ménagère en pleine révolution

Leur grande force est que les démarches pour trouver une femme de ménage indépendante sont simples, ce qui explique d’ailleurs le succès de la formule actuellement. En effet, il s’agit seulement de consulter des plateformes en ligne qui mettent en relation avec l’intervenante. N’étant pas l’employeur direct, il n’y a pas de démarches administratives à gérer. Cependant, la rédaction et la signature d’un contrat sont toujours nécessaires afin d’encadrer les prestations et le tarif.

Le recrutement de l’aide ménagère par soi-même

Les démarches pour trouver une femme de ménage par soi-même permettent à l’entreprise de payer moins cher mais il y a néanmoins plusieurs étapes à franchir, notamment la consultation des petites annonces ou la diffusion d’une offre d’emploi puis la sélection du candidat. Il faudra également organiser un entretien puis lui établir le contrat de travail et gérer tout ce qui concerne ses congés, son salaire, ou encore ses heures de travail.

L’entreprise est bien entendu tenue de respecter le Code du travail, la convention collective du particulier employeur ainsi que la grille des salaires du métier. Ensuite, il faut penser à la rémunération mensuelle, faire la déclaration à l’Urssaf pour s’acquitter des différentes charges sociales et s’occuper de tous les documents afférents.

Il faut savoir que jusqu’à huit heures de travail hebdomadaire, il n’est pas obligatoire de rédiger un contrat. Néanmoins, il est toujours recommandé de formaliser l’engagement de l’entreprise et de l’aide de ménage par écrit : les horaires, les tâches, la rémunération (sans oublier les 10% supplémentaires pour les congés payés en cas d’utilisation du chèque emploi service universel ou cesu).

Afin de ne rien oublier, il est conseillé d’user d’un contrat préétabli.

Le recrutement sans passer par une agence a l’avantage d’être une solution économique mais c’est un surplus de travail pour l’entreprise. En effet, il faut s’occuper de tout ce qui est d’ordre administratif et veiller au respect de certaines règles juridiques essentielles.

Recruter via un mandataire pour déléguer certaines formalités

Le recrutement d’une aide ménagère en recourant à un mandataire permet de bénéficier des services d’un professionnel qui peut se charger de certaines démarches, notamment le recrutement, le remplacement ainsi que la préparation du contrat de la femme de ménage. En fonction des tâches confiées à ce prestataire de service, et qui seront précisées dans le contrat du travail, l’entreprise pourra se délester de nombreux détails.

Ainsi, le mandataire peut se charger de rechercher et de sélectionner le/la candidat(e) après avoir vérifié ses compétences, de rédiger le contrat de travail ainsi que les fiches de paie et, enfin, d’effectuer les déclarations à l’Urssaf et autres formalités administratives. Certains prestataires proposent même de s’occuper du versement des salaires et des allocations sociales avancées par les entreprises qui recourent à leurs services.

Dans tous les cas, l’entreprise qui a besoin de l’aide ménagère demeure l’unique employeur de la femme de ménage. Elle reste en effet la seule signataire des documents et se charge de la rémunération et des cotisations.

Le prix des prestations du mandataire varie selon les missions que les entreprises lui délèguent. Les charges sont généralement moins lourdes quand il s’agit d’associations mais ce type d’entreprises proposent surtout leurs services aux particuliers spécifiques comme les personnes âgées ou les personnes en situation de handicap.

Le mandataire doit toujours être payé sous forme d’honoraires ou de notes de frais de dossier et de gestion tous les mois, notamment s’il porte assistance pendant tout l’engagement avec l’aide de ménage. Il faut bien se renseigner sur les coûts en amont et procéder à la comparaison des différents contrats.

Avoir recours à un mandataire a donc l’avantage de permettre à l’entreprise d’être responsable de son employé mais sans avoir à s’occuper d’une partie des formalités administratives, ce qui fait économiser beaucoup de temps. Néanmoins, il faut bien vérifier le contrat du mandant ainsi que le prix des services pour être sûr de ne pas payer des frais supplémentaires au fil du temps.

Recruter une aide ménagère avec l’aide d’un organisme public ou privé

Pour trouver une aide ménagère, l’entreprise a également le choix de s’adresser à une société spécialisée dans le domaine qui met en relation des professionnels du ménage à domicile avec des clients particuliers et professionnels.

Il s’agit d’une formule plus pratique pour alléger les charges de l’entreprise et cela permet d’éviter les soucis de remplacement si la femme de ménage est absente. Toutefois, il faut respecter certaines règles : par exemple, au moment de la rupture du contrat, il est nécessaire de vérifier l’existence ou non d’un préavis. Il faut également assurer les conditions et les délais permettant la suspension du contrat sans problème.

Le secteur de l'aide ménagère en pleine révolution

Avoir recours à une société spécialisée est une solution plus coûteuse mais les particuliers peuvent s’adresser aux associations et autres organismes publics ou privés qui proposent des tarifs intéressants.

Il faut aussi savoir que la plupart du temps, les prix proposés par ces entreprises spécialisées intègrent déjà la réduction ou le crédit d’impôt de 50%. En outre, les tarifs de base ne sont appliqués qu’à condition que l’aide ménagère soit engagée pour un nombre conséquent d’heures hebdomadaires. Avant d’avoir recours à ce type de prestataire, il faut effectuer une comparaison des coûts et consulter les avis des clients.

Actuellement, certaines entreprises proposent des applications qui permettent une mise en relation simple des aides ménagères et des clients.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Retour en haut
0
Vous avez apprécié cet article ? Laissez un commentaire.x
()
x