Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Téléopérateur

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

C’est clairement une tendance à la hausse, de plus en plus d’entreprises font appels à des centres d’appels ou des sociétés spécialisées dans la relation client par téléphone.

DÉFINITION : Qu’est-ce que le métier de téléopérateur ?

Plus concrètement, cela consiste à traiter et gérer des appels entrants (appels clients ou prospects), mais également des appels sortants. De ce fait, un téléopérateur peut assumer une double casquette, celle du conseiller clientèle ainsi que celle du téléprospecteur, étant donné que les appels sortants sont majoritairement associés à des actions de prospection et/ou de vente.

Plus globalement, le téléopérateur assume une relation de proximité avec des prospects et des clients, afin de les fidéliser tout en maintenant une bonne représentation et image de l’entreprise pour qui il travaille.

SALAIRE : Quelle rémunération pour le métier de téléopérateur ?

Le revenu annuel d’un téléopérateur est de 24 200 euros bruts, en moyenne.

COMPÉTENCES : Quelles sont les qualités requises pour être un bon téléopérateur ?

Pour ces points, cela reste assez logique, un téléopérateur doit posséder une bonne élocution, apprécier le contact humaine, avoir un bon sens de l’écoute active, être rigoureux et bien organisé.

FORMATION RECQUISE : Quelles études privilégier pour devenir téléopérateur ?

Le métier de téléopérateur est envisageable directement avec un niveau BAC, mais dans certaines situations et/ou activités spécifiques, il peut s’avérer nécessaire d’effectuer des formations afin de se spécialiser.

De plus, les entreprises en recherche de ce genre de profils s’orientent plutôt vers des diplômés en commerce, vente, gestion de la relation client, ou encore marketing. A noter qu’il ne s’agit pas là d’une nécessité, tout individu ayant développé un fort sens commercial est en mesure d’exercer ce métier.

ÉVOLUTION : Quelles sont les perspectives de carrière de ce métier ?

Comme évoqué plus haut, un téléopérateur peut se diriger vers le métier de téléprospecteur, qui correspond exactement à la même fonction mais plus spécialisé sur la vente et notamment les appels sortants.

CONTEXTE DE TRAVAIL : Où exercer le métier de téléopérateur ?

Les secteurs les plus fréquents sont les assurances, les banques, la télécommunication, la rénovation de l’habitat, etc.

A noter que des structures telles que notre plateforme JobPhoning permettent d’exercer cette profession en tant que véritable indépendant et s’occupe de la mise en relation avec des entreprises en recherches de téléopérateurs pour diverses missions d’appels entrants et sortants.