Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Elevator pitch

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez dès aujourd'hui notre place de marché dédiée à la téléprospection qui met en relation téléprospecteurs à domicile et entreprises !

A la base, le terme pitch (Sales Pitch en anglais) provient du milieu du cinéma. Il s’agit concrètement d’un document relativement concis qui été remis afin de faire des demandes de financements pour la production d’un film. De ce fait, la notion d’elevator pitch est une pratique qui provient tout droit des États-Unis. Le principe est assez basique : vous êtes dans un ascenseur avec votre directeur, ou le grand patron de votre société. Vous êtes conscient que cette situation ne se reproduira pas souvent, et donc que vous n’avez que le temps de la montée ou de la descente pour lui faire une présentation de votre projet et ainsi obtenir une réunion pour rentrer plus dans le détail. Elevator voulant dire ascenseur, nous voilà donc face à “Elevator Pitch”.

En soi, il s’agit donc d’une présentation percutante d’un sujet dans un laps de temps ultra réduit. L’idée principale est de ne pas donner les détails du sujet, tout en donnant envie d’en savoir davantage. L’interlocuteur en face doit avoir suffisamment d’information en main pour assimiler ce que vous faîtes, pour quelle raison cela représente un réel intérêt, et doit se retrouver à vous poser des questions pour obtenir plus d’informations.

Quand intervient-il ?

Il existe deux types d'elevator pitch : un d’une minute et un de 10 minutes (ou moins).

Celui d'une minute est celui que vous utiliserez tout le temps :

Il s'agit donc d’une courte présentation d’un projet, ou d’une offre produit ou de service, en quelques phrases (3 à 4 maximum) qui permettent d’assimiler rapidement ce que vous faîtes ou proposez, pour résoudre quel problème, avec quel résultat potentiel dans la finalité.

Le but est de faire très court, et être très vendeur pour inciter fortement votre interlocuteur à en demander plus en vous proposant un rendez-vous. Exactement comme dans le cas d’une prospection téléphonique. Vous savez que vous avez 30 secondes maximum pour capter l’attention et éviter que l’interlocuteur ne raccroche. En résumé, un elevator pitch doit jouer le même rôle.