Nous contacter

20 Cours du Maréchal Joffre, 40100 Dax contact@jobphoning.com +33 9 72 55 10 92 (Lun-Ven 9h-12h 14h-18h)

Buyer persona

Vous êtes chef d'entreprise ou travailleur indépendant ?

Rejoignez notre plateforme de mise en relation entre téléprospecteurs à domicile et entreprises !

La notion de buyer persona se base sur la représentation d’archétypes (modèles) des clients d’une entreprise, ce qu’ils attendent, ce qui influence leur comportement, comment ils achètent, et notamment dans quel cadre et pour quelle raisons ils décident de réaliser l’acte d’achat. On peut notamment affiner cette représentation en y ajoutant les notions de la zone géographique de l’achat ainsi que l’élément déclenchant la date précise de l’acte.

Il ne s’agit pas ici de définir une segmentation client. Quand on parle de persona marketing, il s’agit simplement d’associer un modèle type à chaque client afin d’affiner la communication produit. Un buyer persona représente un profil de mœurs, d’actes, etc. L’emploi de mots tels que imaginaire, exemple, segmenté, etc. n’est pas adéquat car ils ne décrivent pas précisément ce qu’est un persona : la recherche et la modélisation des comportements d'achats.

Pour simplifier, on ne développe pas des buyer persona, on modélise plutôt des modèles d'acheteurs. De ce fait, afin de définir ces profils types, une entreprise doit avant tout récolter le plus de données possible en ajoutant l’aspect marketing comportement à la totalité de sa stratégie marketing.

Pour être plus précis, un buyer persona se base sensiblement sur des recherches comportementales. La première étape pour constituer ce profil est donc de définir le comportement d’achat.

A noter que le but n’est pas de chercher des réponses ou autre, il s’agit avant tout d’employer diverses techniques de recherches qualitatives, portant sur l’ethnographie et l’anthropologie commerciale et digitale.

Pour résumer, un buyer persona ne peut en aucun cas être défini sans le recours à différentes recherches très précises ainsi qu’à la récolte considérable de données. Il s’agit là d’une approche presque scientifique. C’est cette approche qui permet de rendre les enquêtes de satisfaction et autres études réellement pertinentes.