Définition de Responsabilité sociétale des entreprises

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) représente le traitement de problématiques sociales et environnementales au sein même de la stratégie opérationnelle de l’entreprise. En d’autres termes, cela consiste à axer son organisation en fonction des piliers de base du développement durable que sont l’environnement, le social et l’économie pour une entreprise à la fois viable, vivable et équitable, c’est-à-dire durable.

Origine de la RSE

La RSE tire son origine d’un projet de loi présenté dans les années 1960 qui met en avant la place importante que doit occuper le développement durable à la suite du développement industriel intensif qui s’est propagé dans toute l’Europe occidentale au siècle précédent.

Définie par la commission européenne, la RSE représente la consciente prise en compte de préoccupations environnementales et sociales dans le développement commercial d’une entreprise. Cependant, cette préoccupation première ne doit pas venir à l’encontre de la viabilité économique de l’entreprise, sans quoi cette démarche globale deviendrait contre-productive.

Avantages de la RSE

D’un point de vuie environnemental, la RSE encourage les entreprises à diminuer leur niveau de pollution, ou à défaut de le compenser, soit par des actions concrètes, soit par le financement d’organismes dédiés à l’écologie. Ces économies d’énergie, en plus d’avoir un impacty positif sur la planète, entrainent également des économies financières en réduisant les factures d’eau, de gaz ou d’électricité de l’entreprise.

D’un point de vue social, la RSE vise à maintenir et même créer de l’emploi sur le territoire de l’entreprise. Dans le même temps, celle-ci doit s’engager dans l’amélioration du bien-être de ses salariés, veiller à instaurer une charte d’éthique et à la faire respecter. Cette notion d’éthique concerne les employés mais s’étend aussi aux relations avec les différents partenaires commerciaux de l’entreprise, clients comme fournisseurs avec qui les échanges commerciaux doivent rester les plus justes et les plus équitables possibles.