Définition de Pure Player

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

Un « pure player » est une entreprise qui se concentre sur un seul type de produit ou de service. Le contraire d’un pure player est un conglomérat, qui offre de nombreux produits et services dans divers secteurs.

Certains investisseurs préfèrent investir dans des sociétés « pure player » parce qu’elles sont plus faciles à analyser et qu’elles offrent une exposition maximale à un segment de marché particulier.

Comprendre les « Pure Player »

Les sociétés « pure player » sont populaires auprès de certains types d’investisseurs actifs qui veulent faire des paris spécifiques sur des produits ou des segments industriels particuliers. Pour ces investisseurs, l’achat d’une entreprise ayant plusieurs lignes d’activité diversifiées les oblige à prendre des risques inutiles dans des secteurs dans lesquels ils ne veulent pas investir.

Pour les analystes, les « pure players » représentent une opportunité d’obtenir et constituer des données plus précises pour une analyse d’entreprise comparable ou une analyse par les pairs. Ces rapports constituent une source d’information essentielle pour l’analyse des investissements et la base des évaluations relatives.

Des analyses comptables spécifiques

Les évaluations relatives utilisent des mesures telles que le rapport prix/valeur comptable, le rapport prix/bénéfices, le rapport prix/ventes et le rapport prix/flux de trésorerie. Chacune de ces valeurs peut aider l’analyste en investissement à calculer la valeur relative d’une entreprise et à évaluer si l’entreprise est surévaluée ou sous-évaluée.

Les sociétés « pure play » sont des données utiles pour ces analyses car elles sont beaucoup plus directement comparables entre elles. Les conglomérats, en revanche, ne sont pas facilement comparables car leurs résultats reflètent de nombreux secteurs industriels.