Définition de Processus de certification

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

Le processus de certification, connue aussi sous le terme ISO 9001, se base sur des audits réalisés chaque année, en fonction de cycles de 3 ans. La durée de ces audits se base sur la taille ainsi que sur la complexité de la société, et vise notamment à être motrice de développement commercial.

Le cycle de certification ISO 9001

On peut répartir les certifications ISO 9001 en 3 années :

  • Première année : audit complet ;
  • Deuxième et troisième année ; audits de suivi, au sein desquels le système qualité n’est pas obligatoirement étudié.

Concernant l’audit initial, il est réalisé en se basant sur 2 étapes :

  • La première étape se base sur une revue documentaire, afin de contrôler le fait que système qualité est défini et est en conformité avec la norme ;
  • La deuxième étape consiste sur la mise en place d’entretiens directement sur site.

L’intervention de l’auditeur

La quantité de jour d’audit est définie en fonction de la taille de l’entreprise étudiée, de sa quantité de salariés, de sites, etc. Tout cela est défini directement avec l’organisme délivrant la certification.

De plus, il est important de préciser que peu importe la durée de l’audit, il ne sera pas exhaustif. Peu importe la situation, un auditeur n’est pas en mesure de tout vérifier au sein d’une société, il fonctionnera donc par échantillonnage sur les différents points étudiés.

A la fin de l’audit, l’auditeur délivre ses conclusions en organisant une réunion de clôture, puis il envoie son rapport final les jours suivants. De plus, il est important de noter que si l’auditeur met en avant des non-conformités, l’entreprise devra mettre en place un plan d’actions correctives.