Définition de Prime d’écart de rendement

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

Une prime d’écart de rendement, également appelée « PEP », est une forme de compensation qu’un courtier en prêts hypothécaires, agissant en tant qu’intermédiaire, reçoit du prêteur initial pour avoir vendu à un emprunteur un taux d’intérêt supérieur au taux nominal auquel l’emprunteur a droit.

La prime d’écart de rendement peut être utilisée pour couvrir les coûts liés au prêt, de sorte que l’emprunteur n’ait pas à payer de frais supplémentaires. Depuis l’adoption d’une nouvelle législation en 1999, la prime d’écart de rendement doit désormais être raisonnablement liée aux services que le courtier en prêts hypothécaires fournit à l’acheteur d’un logement, notamment au niveau du démarchage commercial d’établissements bancaires. La prime d’écart de rendement doit être indiquée sur le formulaire dédié lors de la clôture du prêt.

Comment fonctionne la prime d’écart de rendement ?

Les courtiers en prêts hypothécaires sont rémunérés directement par les emprunteurs lorsque l’emprunteur paie une commission d’émission alors que le prêteur verse au courtier une prime d’écart de rendement ou une combinaison des deux. S’il n’y a pas de frais de montage, l’emprunteur accepte très probablement de payer un taux d’intérêt supérieur au taux du marché.

Une prime qui n’apparaît pas réellement comme négative

Payer un taux d’intérêt supérieur au taux du marché pour dédommager un courtier en prêts hypothécaires ou un prêteur n’est pas nécessairement une mauvaise chose pour l’emprunteur, car cela peut réduire les coûts initiaux du prêt hypothécaire.

Si l’emprunteur prévoit de conserver le prêt hypothécaire pendant une courte période, il peut être plus économique de payer un taux d’intérêt relativement élevé que de payer des frais initiaux élevés.

Ainsi, en toute logique, une analyse approfondie doit être effectuée avant la signature de tout contrat.