Définition de Pricing

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

La tarification ou pricing, comme le terme est utilisé en économie et en finance, est l’acte de fixer une valeur à un produit. Si le concept de base est extraordinairement simple, beaucoup d’entreprises s’interrogent sur deux choses : le prix par rapport au coût et la manière de fixer le prix.

Le prix et le coût sont-ils la même chose ?

Bien que les deux soient utilisés presque indifféremment dans le discours informel ou dans une situation ou un acte commercial, dans ce second cas qui est plus formel, le prix et le coût ne sont pas du tout les mêmes. Le prix est ce que l’acheteur paie pour le produit ou le service. Le coût est l’investissement du vendeur dans le produit vendu par la suite.

Notez que cette différence entre le prix que l’acheteur paie pour le produit et le coût d’acquisition ou de fabrication du produit pour le vendeur est contextuelle. Pour un producteur de blé, le grossiste alimentaire est un acheteur et le prix fixé par l’agriculteur est ce que le grossiste paie pour acquérir le blé. Pour le grossiste alimentaire, cependant, ce qu’il paie pour le blé est son coût ; par la suite, il fixera un prix supérieur à ce coût, que la boulangerie pourra alors payer pour acquérir le blé. 

La différence est plus nette dans le compte de résultat d’une entreprise où la variable de prix est associée aux ventes et apparaît comme un poste de recettes dans le compte de résultat. Le coût de fabrication du produit, en revanche, figure dans le compte de résultat en tant que coût des marchandises vendues.

Comment le vendeur fixe-t-il le prix ?

Il existe de nombreuses méthodes spécifiques de fixation des coûts, mais presque toutes se résument à une variante des trois approches générales suivantes :

  • Fixation du prix en fonction des coûts ;
  • Fixation des prix dans un axe compétitif ;
  • Fixation des prix en fonction de la demande.