Définition de Open innovation

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

Les exigences en matière de gestion de l’innovation ont considérablement évolué ces dernières années. Selon la conception traditionnelle, le service interne de R&D est la source la plus importante d’innovation. Une ouverture sur le monde extérieur pour mieux répondre aux exigences accrues modifie cette conception classique.

Quelle est la différence entre l’innovation fermée et l’innovation ouverte (open innovation) ?

La distinction entre l’innovation ouverte et l’innovation fermée est déterminée par la manière dont l’innovation est créée. Alors qu’une innovation fermée est développée dans un environnement d’entreprise autonome, l’innovation ouverte intègre des connaissances externes dans la gestion de l’innovation

Innovation fermée

Une innovation fermée est basée sur l’idée que les innovations sont développées par les entreprises elles-mêmes. De la génération d’idées au développement et à la commercialisation, le processus d’innovation se déroule exclusivement au sein de l’entreprise.

L’ouverture sur l’extérieur est donc impossible. Les innovations ne sont développées que dans des limites d’entreprise clairement définies. Le savoir-faire, la technologie, les processus et la propriété intellectuelle restent sous le contrôle de l’entreprise innovante.

Les entreprises investissent des sommes importantes dans la recherche et le développement (R&D) interne afin de l’établir comme un centre de savoir-faire. Ces départements de R&D fournissent d’importantes inventions technologiques qui débouchent sur des produits et des solutions innovantes.

Par conséquent, le processus d’innovation se caractérise par un système fermé, avec des frontières d’entreprise fixes et des activités de R&D internes.

Afin de mettre en œuvre avec succès une innovation fermée dans l’entreprise, certains facteurs doivent être pris en compte. L’innovation fermée impose des exigences très élevées aux employés, par exemple, de sorte que pour se développer, l’entreprise doit toujours s’efforcer de recruter des employés hautement qualifiés. Il est également important de protéger sa propre propriété intellectuelle en conséquence.

L’innovation ouverte

L’innovation ouverte signifie ouvrir le processus d’innovation au-delà des frontières de l’entreprise afin d’accroître son propre potentiel d’innovation par une utilisation stratégique active de l’environnement. L’innovation naît donc de l’interaction d’idées, de technologies, de processus et de canaux de vente internes et externes dans le but pour l’entreprise de développer des produits, des services ou des modèles commerciaux innovants et prometteurs. Les propres employés, clients, fournisseurs, utilisateurs de LEAD, universités, concurrents ou entreprises d’autres industries peuvent être intégrés.

Toutefois, l’échange de connaissances et la mise en réseau des savoir-faire typiques de l’innovation ouverte ne signifient pas le libre accès aux connaissances et aux technologies d’une entreprise. Ce terme ne fait référence qu’à la mise en réseau collaborative. L’innovation ouverte peut donc entraîner des coûts élevés pour l’utilisation de licences et d’autres formes de propriété intellectuelle.