Définition de Open data

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

L’open data, ou données ouvertes, correspond aux données qui peuvent être librement utilisées, partagées et intégrées par n’importe qui, n’importe où et dans n’importe quel but, mais dans une logique d’aide à la vente. Ceci est le résumé de la définition ouverte complète que l’Open Knowledge Foundation a créée en 2005 pour fournir à la fois une explication succincte et une définition détaillée de l’open data.

Alors que le mouvement de l’open data se développe, et que de plus en plus de gouvernements et d’organisations s’engagent dans la voie des données ouvertes, il devient de plus en plus important qu’il existe une définition claire et acceptée de ce que signifie « open data » si nous voulons tirer pleinement parti des avantages de l’ouverture, et éviter les risques de créer une incompatibilité entre les projets et de fragmenter la communauté.

Un terme généraliste

Le terme « open » peut s’appliquer à des informations provenant de n’importe quelle source et portant sur n’importe quel sujet. Tout le monde peut diffuser ses données sous une licence ouverte pour une utilisation gratuite par le public et au bénéfice de celui-ci. Bien que l’on pense surtout aux organismes gouvernementaux et du secteur public qui publient des informations publiques telles que des budgets ou des cartes, ou aux chercheurs qui partagent leurs données et publications sur les résultats, toute organisation peut ouvrir l’information (entreprises, universités, ONG, organisations caritatives, groupes communautaires et particuliers).

Une stratégie d’open data qui peut couvrir la plupart des secteurs

Il existe des informations ouvertes dans les domaines suivants : transports, sciences, produits, éducation, durabilité, cartes, législation, bibliothèques, économie, culture, développement, affaires, design, finances… L’explication de ce que signifie « open » s’applique donc à toutes ces sources et à tous ces types d’information. Open peut également s’appliquer aux données, grandes et petites, ou au contenu, comme les images, le texte et la musique.