Définition de Niche fiscale

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

Une niche fiscale est un véhicule utilisé par des particuliers ou des organisations pour minimiser ou diminuer leurs revenus imposables et, par conséquent, leurs obligations fiscales. Les niches fiscales sont légales et peuvent aller des investissements ou comptes d’investissement qui offrent un traitement fiscal favorable, aux activités ou transactions qui réduisent le revenu imposable par le biais de déductions ou de crédits.

Comment fonctionnent les niches fiscales ?

Il existe diverses dispositions qui peuvent être utilisées pour réduire la charge fiscale d’un particulier ou d’une société, que ce soit de manière temporaire ou permanente. Lorsque ces moyens sont mis en œuvre pour réduire une facture fiscale, on dit que l’entité concernée met ses impôts à l’abri. La voie de la niche fiscale empruntée par un contribuable pour réduire ou effacer son obligation fiscale peut être légale ou illégale. Il est donc impératif que le particulier ou la société évalue ses stratégies de réduction d’impôt pour éviter d’être pénalisé par son imposition.

Il existe de nombreuses niches fiscales que le gouvernement a mise en place pour aider ses contribuables à réduire la charge fiscale. Les déductions fiscales, par exemple, sont des montants de revenus gagnés qui peuvent être déduits du revenu imposable d’un particulier. Le taux d’imposition qui est appliqué au revenu imposable le plus faible se traduira par une facture fiscale moins élevée pour le particulier. Certaines niches fiscales qui sont fournies sous forme de déductions fiscales comprennent la déduction des contributions caritatives, la déduction des intérêts des prêts étudiants, la déduction des intérêts hypothécaires, la déduction de certains frais médicaux, etc.

Comptes de retraite

Les niches fiscales sont également disponibles légalement sous la forme de comptes d’investissement et de retraite qui mettent les revenus à l’abri de l’impôt. La niche fiscale fournie par ces comptes sert à inciter les personnes qui gagnent un revenu à épargner en vue de la retraite.

Les contributions au revenu versées sur un compte de retraite individuel ne seront pas imposables avant la retraite. De cette façon, l’argent qui aurait été imposé accumule des intérêts et des gains sur le compte jusqu’à ce que les fonds soient retirés. Un contribuable qui profite de la niche fiscale ainsi offerte réduit son revenu imposable du montant de sa cotisation sur l’un ou l’autre des comptes.

Avec ce type de comptes d’investissement, le revenu cotisé est imposé avant d’entrer dans les comptes, mais aucun impôt ne s’applique lorsque les fonds sont retirés. Ainsi, si le contribuable commence à effectuer des distributions après être entré dans une tranche d’imposition supérieure, il aurait déjà payé des impôts lorsqu’il était dans une tranche de revenu inférieure.