Définition de Microcrédit

Vous êtes chef d’entreprise ou travailleur indépendant ? Découvrez l'étendue de nos services :

Sous-traitez votre téléprospection
acheter des rendez-vous
Devenez téléprospecteur indépendant
devenir téléprospecteur
Dotez-vous d'un logiciel de téléprospection pro
logiciel de téléprospection
Achetez des fichiers de prospection BtoB
acheter fichiers d'entreprises

Le microcrédit est une forme courante de produit de la microfinance qui consiste en un prêt extrêmement modeste accordé à un individu pour l’aider à devenir indépendant ou à développer une petite entreprise. Ces emprunteurs sont généralement des personnes à faible revenu, en particulier dans les pays les moins avancés.

Comment fonctionne le microcrédit ?

Le concept de microcrédit est né de l’idée que les personnes qualifiées des pays sous-développés, qui vivent en dehors des systèmes bancaires et monétaires traditionnels, pouvaient entrer dans une économie grâce à l’aide d’un petit prêt. Les personnes auxquelles ce microcrédit est proposé peuvent vivre dans des systèmes de troc où aucune monnaie n’est réellement échangée et ainsi favoriser et approfondir leur stratégie de développement.

Le microcrédit moderne est généralement attribué au modèle de la Grameen Bank, développé par l’économiste Muhammad Yunus. Ce système a vu le jour au Bangladesh en 1976, avec un groupe de femmes empruntant 27 dollars pour financer leurs propres petites entreprises. Les femmes ont remboursé le prêt et ont pu maintenir l’entreprise.

Les femmes du Bangladesh qui ont reçu le microcrédit n’avaient pas d’argent pour acheter le matériel nécessaire à la fabrication des tabourets en bambou qu’elles allaient, à leur tour, vendre. En empruntant en groupe, le financement initial leur a donné les ressources nécessaires pour commencer la production, étant entendu que le prêt serait remboursé au fur et à mesure qu’ils apporteraient des revenus.

La structure des accords de microcrédit diffère souvent de celle des opérations bancaires traditionnelles, dans lesquelles une garantie peut être exigée ou d’autres conditions établies pour garantir le remboursement. Il peut ne pas y avoir d’accord écrit du tout.

Dans certains cas, le microcrédit est garanti par un accord avec les membres de la communauté de l’emprunteur, qui sont censés obliger l’emprunteur à travailler au remboursement de la dette. Lorsque les emprunteurs remboursent avec succès leur microcrédit, ils peuvent devenir éligibles à des prêts de montants de plus en plus importants.

Conditions des microcrédits 

Comme les prêteurs conventionnels, les micro-financiers doivent facturer des intérêts sur les prêts, et ils mettent en place des plans de remboursement spécifiques avec des versements à intervalles réguliers. Certains prêteurs exigent des bénéficiaires de prêts qu’ils mettent de côté une partie de leurs revenus sur un compte d’épargne, qui peut être utilisé comme assurance en cas de défaillance du client. Si l’emprunteur rembourse le prêt avec succès, il vient d’accumuler une épargne supplémentaire.

Comme de nombreux demandeurs ne peuvent pas offrir de garantie, les microprêteurs mettent souvent les emprunteurs en commun pour constituer une réserve. Après avoir reçu un prêt, les bénéficiaires remboursent leurs dettes ensemble. Comme le succès du programme dépend des contributions de chacun, cela crée une forme de pression des pairs qui peut aider à garantir le remboursement.